Africa Morocco Link lance son deuxième navire sur la ligne Tanger-Algésiras

Africa Morocco Link lance son deuxième navire sur la ligne Tanger-Algésiras

La mise en service du Morocco Star permet d’assurer six voyages par jour

Le Morocco Star est d’une capacité de 935 passagers et 220 places de voitures avec des services de très haut de gamme à bord.

La compagnie Africa Morocco Link (AML) poursuit le renforcement de sa flotte maritime. A cet effet, cette société de transport maritime vient d’acquérir un nouveau navire, dont la cérémonie de lancement s’est déroulée, vendredi 19 mai, en grande pompe au port-Tanger. Baptisé «Morocco Star», ce nouveau ferry est destiné à «renforcer les lignes maritimes entre le Maroc et l’Espagne, essentiellement celles entre Tanger et Algésiras», a souligné le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, chargé du transport, Mohamed Najib Boulif. Ce dernier a fait part que la mise en service de ce nouveau bateau permettra de dépasser le nombre de 45.000 voyageurs par jour. Elle va ainsi contribuer à «répondre aux périodes de pic, en particulier pendant l’opération Marhaba», a dit M. Boulif.

Fruit d’un partenariat entre BMCE Bank of Africa et le groupe grec Attica, la société AML dispose depuis sa création, il y a un an, d’une flotte de deux navires sur la ligne Tanger Med-Algésiras. L’acquisition du Morocco Star, d’une longueur de 152 m et d’une largeur de 23,1 m, vient après celle du premier navire Diagoras (2.500 passagers), qui avait été mis en service lors du lancement de l’opération Marhaba 2016, sur cette même ligne. Très attendu, ce second bateau permet d’y assurer six voyages par jour. La société AML réussit ainsi à se positionner «comme un opérateur de référence dans la liaison du Maroc et de l’Afrique au continent européen. AML est là pour offrir à ses voyageurs un service premium et de haute qualité tout au long de l’année», a affirmé Spiros Paschalis, directeur général de la compagnie AML. Le Morocco Star est, selon les responsables de ce projet, d’une capacité de 935 passagers et 220 places de voitures avec des services de très haut de gamme à bord. Dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de lancement de ce second navire, M’Fadel El Halaissi, président d’AML, a fait part de l’intention de la compagnie maritime de la mise en place de nouvelles lignes, dont celles reliant Almeria à Nador et Sète (France) à Tanger. Pour l’année 2019, «nous étudions le projet de création de nouvelles lignes vers l’Italie, le Moyen-Orient et l’Afrique subsaharienne», a-t-il affirmé.

M. El Halaissi a poursuivi qu’en plus du Morocco Star (un bateau d’occasion), qui a été retapé à neuf, la société AML prévoyait d’affréter un troisième bateau pour accompagner l’opération Marhaba 2017. Il en résulte ainsi «deux à trois traversées supplémentaires pendant les périodes de rush», a-t-il dit, tout en précisant qu’avec la grande dynamique que connaît la ligne Tanger-Algésiras, AML prévoit de s’y investir encore davantage avec la mise en service de plus de «cinq à six nouveaux navires d’ici 2020».

Avec la mise en service du Morocco Star, la compagnie AML prévoit, selon les statistiques émises à cette occasion, d’assurer en 2017 la traversée de 634.000 passagers sur la ligne Tanger-Algésiras. Il envisage aussi d’y transporter, pendant l’année en cours, quelque 158.000 voitures privées, 43.000 camions et 3.700 bus. Alors qu’avec le seul bateau Diagoras, la compagnie a enregistré, en 2016, 262.000 voyageurs sur cette ligne. AML a pu de même assurer, au cours de l’année précédente, la traversée de 55.700 voitures privées, 10.000 camions et 2.000 bus.

Il est à noter que la cérémonie de lancement du Morocco Star a été précédée par la visite du nouveau siège de la société AML. Prévu d’être opérationnel début juin, ce nouveau siège occupe un plateau de près de 650 m2 (au onzième étage) en plein centre-ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *