African Business Connect 2017: Maroc Export et BMCE Bank of Africa lancent à Dar Es Salam l’étape tanzanienne

African Business Connect 2017: Maroc Export et BMCE Bank of Africa lancent à Dar Es Salam l’étape tanzanienne

L’étape tanzanienne de la 2è édition de l’African Business Connect a été lancée, mercredi, à Dar Es Salam (Tanzanie), à l’initiative de Maroc Export et BMCE Bank of Africa, en présence de plus de 300 participants tanzaniens et marocains.

La conférence d’inauguration de cette étape a été marquée par des interventions d’officiels des deux pays ainsi que des représentants d’organismes privés et publics qui ont souligné l’importance de la coopération économique africaine, en insistant sur l’importance de ce genre de rencontres pour booster les échanges entre les acteurs publics et privés maroco-tanzaniens, a indiqué BMCE Bank dans un communiqué. «Notre volonté est de relier les économies au-delà de la diversité et grâce à notre partenariat avec le Groupe BMCE Bank of Africa, la voie aux PME (Petites et moyennes entreprises, NDLR) a été ouverte pour se développer dans un environnement financier sécurisé», a affirmé Zahra Maafiri, directrice générale de Maroc Export. Dans ce sens,  M’Fadel El Halaissi, directeur général délégué en charge de l’entreprise BMCE Bank, a fait savoir que la banque a une mission pour le développement du business panafricain.

Après les 500 rencontres d’affaires qui ont eu lieu à Kigali, «nous avons aujourd’hui plus de 1.000 rencontres, ce qui prouve ainsi tout l’intérêt particulier accordé par les entreprises marocaines à cette région», a-t-il relevé. De son côté, le directeur général de Bank of Africa Tanzanie, Ammish Owusu-Amoah, a mis l’accent sur la multiplicité des opportunités offertes par la Tanzanie, notant que l’objectif est de favoriser les relations. «Nous avons vu notre profit passer de 1 milliard à 7 milliards de TZS (shilling tanzanien) dans la même période. Nous avons l’intention d’être ici pendant plusieurs années», s’est-il félicité, ajoutant que les Tanzaniens seront «toujours impatients de partager leur expérience avec les entreprises marocaines».

Pareillement, le Dr. Khalid Salah Muhamed, ministre des finances de Zanzibar a affirmé que «la visite de SM Mohammed VI a ouvert un développement durable entre les deux pays».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *