African Entrepreneurship Award : 11 candidats primés

African Entrepreneurship Award : 11 candidats primés

Le Groupe BMCE Bank consacre des projets à impact social et durable en Afrique

Portant sur une récompense de 150.000 dollars américains, la première place  dans la catégorie Environnement a été attribuée au Liberia, précisément à Mahmud Johnson pour son projet «Produits à l’huile de Palme». S’agissant de la catégorie Education, Jennifer Shigoli de la Tanzanie a remporté le premier prix pour son projet «Serviettes réutilisables».

Les lauréats de la seconde édition de l’African Entrepreneurship Award sont officiellement révélés.  Initié par le Groupe BMCE Bank of Africa, ce prix doté d’une enveloppe annuelle d’un million de dollars américains vise à récompenser les projets à impact social et durable dans trois domaines d’activité.  Citons à cet effet : l’éducation, l’environnement et le domaine inexploré. La consécration des lauréats a été faite en grande pompe lors d’une cérémonie présidée par Othman Benjelloun, président-directeur général du Groupe BMCE Bank of Africa, lundi 5 décembre 2016 à Casablanca. Pour M. Benjelloun, «l’African Entrepreneurship Award marque «un temps pour l’entrepreneuriat et pour l’entrepreneuriat africain». Brahim Benjelloun Touimi, administrateur directeur général exécutif du Groupe BMCE Bank, affirme, quant à lui, que «cette initiative vise à soutenir les entrepreneurs africains en récompensant les talents, technologies et projets à impact social et durable au-delà des frontières dans les trois domaines du programme, à savoir l’éducation, l’environnement et le domaine inexploré».

Cet événement, annoncé lors du Global Entrepreneurship Summit tenu en novembre 2014 à Marrakech, a par ailleurs pour finalité la promotion de l’entrepreneuriat à travers «le développement des entreprises et la création d’emplois contribuant à l’amélioration de la qualité de vie des communautés africaines». Pour cette deuxième édition de l’African Entreneurship Award, 37 finalistes ont été en lice. Ces candidats ont été retenus au Boot Camp sur une période de 4 jours, à savoir du 30 novembre au 3 décembre 2016. Après cette phase, 11 lauréats ont été sélectionnés par un jury présidentiel, composé de dirigeants d’entreprises et d’entrepreneurs de renom au niveau continental.

Les onze gagnants ont été primés sous trois catégories. Portant sur une récompense de 150.000 dollars américains, la première place  dans la catégorie Environnement a été attribuée au Liberia, précisément à Mahmud Johnson pour son projet «Produits à l’huile de Palme». S’agissant de la catégorie Education, Jennifer Shigoli de la Tanzanie a remporté le premier prix pour son projet «Serviettes réutilisables». En ce qui concerne les domaines inexplorés, à savoir les champs d’activité encore vierges et dotés d’un problème non résolu, le Marocain Abdeladim Moumen a pu se distinguer en remportant le premier prix de la catégorie. Le candidat a été primé pour son projet «Kit de diagnostic des maladies infectieuses».

La deuxième place, portant sur une enveloppe de 100.000 dollars américains, a été attribuée à l’Afrique du Sud en termes d’environnement, au Nigeria dans la catégorie Education et à l’Ouganda dans le domaine inexploré. Les projets distingués sont respectivement «mini taxi électrique» d’Ernie Aylward, «l’application mobile pour tester les étudiants» de Adideen Adelu et «Graine Courges» de Joyce Kyalema.

Notons que le «Pionner Awards», d’une valeur de 50.000 dollars, a été attribué à 5 candidats, en l’occurrence Frederico Peres da Silva du Mozambique  pour son projet «Connecter les travailleurs informels», Achiri Nji du  Cameroun pour son projet «Traçabilité instantanée des bus», Benti Gelalcha de l’Ethiopie  pour son projet «Services vétérinaires mobiles», Murtula Sanni du Nigeria pour son projet «Plate-forme pour travailleurs qualifiés» et Omar Kadiri du Maroc. A rappeler que  la 2ème édition de l’African Entrepreneurship Award, lancée en février 2016, a drainé près de 7.000 entrepreneurs participants, issus de 105 pays dont 54 africains. L’événement a  élargi son réseau avec 180 partenaires-mentors venus d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *