Afriquia Gaz : Inauguration de la deuxième phase du terminal Jorf Lasfar

Afriquia Gaz : Inauguration de la deuxième phase du terminal Jorf Lasfar

Afriquia Gaz maintient son engagement en faveur de la mise en œuvre de la stratégie énergétique du Maroc . A cet effet, le leader de la distribution de gaz de pétrole liquéfié a achevé la deuxième phase du projet d’extension de son terminal de stockage de Jorf Lasfar. Inaugurée vendredi 17 juin à El Jadida, en présence de Amina Benkhedra, ministre de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, cette deuxième tranche concerne 4 sphères de 7000m3 chacune, et ce pour un investissement de près de 340 millions de dirhams. Ce nouveau site constitue le plus grand centre de stockage de gaz aérien du Royaume. Sa structure répond efficacement à l’évolution du marché des GPL (propane et butane). «Cet ouvrage permettra désormais de réduire les coûts et d’améliorer le débit de déchargement des navires, de pouvoir décharger des navires de plus grande capacité et de desservir de manière plus efficace les régions de Doukkala Abda, Chaouia- Ouardigha et de Marrakech-Tensift-Al Haouz», explique Ali Wakrim, président d’Afriquia Gaz. En effet, le site est aménagé de sorte à réceptionner et décharger les bateaux dans des conditions optimales. A cet effet, Tawfiq Hamoumi, directeur général délégué d’Afriquia Gaz, précise que «deux navires peuvent être déchargés simultanément avec l’assurance totale qu’aucun mélange de produits ne peut se produire au regard des mesures de sécurité appliquées». Pour sa part Mme Benkhadra a mis en relief les principales caractéristiques de ce terminal. «Ce terminal contribuera à renforcer la sécurité d’approvisionnement de notre pays en butane produit pour lequel nous dépendons de l’étranger à 100%», souligne la ministre. Et de préciser que «le Département de l’énergie et des Mines encourage la réalisation des capacités de stockage à travers tout le Royaume notamment dans les ports, et ce dans le cadre de la politique de décentralisation et de régionalisation conduite par le gouvernement». La réalisation de cette deuxième phase du terminal de stockage de Jorf Lasfar a nécessité environ 1.200.000 heures de travail et a permis de générer près de 120 emplois directs et indirects. De même, ces structures, mises en œuvre par la société française Tissot industrie en partenariat avec Delattre Levivier Maroc, ont mobilisé des moyens et des technologies alignés sur les standards internationaux et sont assujetties à un contrôle des plus stricts. En outre, la consommation prévisionnelle du Maroc en produits pétroliers est estimée à 11 millions de tonnes en 2015, 12,5 millions de tonnes en 2020 et 17 millions en 2030, souligne Mme Benkhadra. Et de poursuivre que «le gaz butane occupe la 3ème place dans la consommation des produits pétroliers, soit 18% contre 12% il y a une vingtaine d’année». A l’horizon 2015, le secteur gazier connaîtra une augmentation de la consommation de 25%. Les importations atteignaient pour leurs parts 2,3 millions de tonnes, en hausse de 28% . Alors que le parc des bouteilles passerait de 35 millions actuellement à 44 millions unités en 2015.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *