Agadir de plus en plus cher

La plus forte progression de l’Indice du coût de la vie  (ICV) a été enregistrée, au terme du mois d’août 2005, au niveau de la ville  d’Agadir, et ce tant pour le seul mois d’août que pour le huit premiers mois de  l’année en cours.
Selon un communiqué diffusé vendredi par le Haut Commissariat au Plan  (HCP), les indices mensuels par ville ont en effet connu des variations allant  de 0,5 % pour la ville de Casablanca à 1,5 % pour la ville d’Agadir. Cette  dernière a aussi enregistré la plus forte progression (+1,6%) durant les huit  premiers mois de l’année. Au niveau national, indique le même communiqué, l’Indice du coût de la vie  (ICV) a enregistré une progression de 0,7% par rapport au mois précédent.
Cette variation est due essentiellement aux produits alimentaires dont l’indice  a augmenté de 1,1%. L’indice des produits alimentaires a, quant à lui, marqué  une hausse de 0,4% par rapport au mois dernier.
Pour le seul mois d’août 2005, l’ICV a enregistré une progression de 0,7 %  par rapport au mois précédent. Il a, par ailleurs, progressé de 0,2 % comparé à  son niveau au même mois de 2004. Pour les huit premiers mois de l’année en  cours, il a enregistré une augmentation de 0,8 % par rapport à la même période  de 2004.
Les variations inter-annuelles des huit premiers mois de l’année 2005 par  ville restent, quant à elles, caractérisées par une dispersion relativement  importante au niveau des villes, allant de +0,1% à +1,6%, les taux  d’accroissement les plus importants ayant été enregistrés à Agadir (+1,6%),  Laâyoune (+1,4%), Tanger (+1,3%), Tétouan (+1,2%), Oujda (+1,2%) et  Marrakech (+1,1%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *