Agadir : La finance entrepreneuriale débattue par des experts de 21 pays

Agadir : La finance entrepreneuriale débattue par des experts de 21 pays

5ème édition de la Conférence internationale qui lui est dédiée

Le coup d’envoi de la 5ème Conférence internationale de la finance entrepreneuriale a été donné lundi à Agadir en présence de représentants de 21 pays.

Initiée par le Laboratoire de recherche en entrepreneuriat, finance et audit (LaREFA) relevant de l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) en partenariat avec le Centre international de l’économie islamique (CIEI), et en collaboration avec l’institution ISRA en Malaisie, ainsi que le soutien scientifique de plusieurs institutions internationales, cette édition se tient sous le thème «La finance islamique & développement durable: vers un nouvel écosystème de création de valeur». D’après les organisateurs, cette manifestation internationale qui s’étale sur deux jours a pour objectifs majeurs de discuter et partager des expériences régionales et internationales significatives dans le domaine du développement durable et la contribution de la finance islamique à ce dernier, sensibiliser les entreprises, les hommes d’affaires et les investisseurs à l’importance du développement durable, et présenter l’avancée des recherches scientifiques ayant pour objectif de rediriger les investissements dans la finance islamique vers le financement des projets contribuant au développement durable. Pour cette édition, la conférence réunit environ 250 intervenants provenant de 21 pays : le Maroc, l’Algérie, l’Egypte, la Malaisie, l’Arabie Saoudite, l’Irak, la France, le Yémen, le Soudan, l’Indonésie, la Turquie, le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Angleterre, le Luxembourg, l’Inde, le Sénégal, le Sultanat d’Oman, la Palestine, la Jordanie et Bahreïn, avec plus de 130 papiers scientifiques à présenter dans des conférences plénières, des sessions parallèles, workshops et des sessions de posters.

Au cours de cet événement scientifique, trois conventions de partenariat de grande envergure seront signées entre l’Université Ibn Zohr et des organismes internationaux (Université de technologie Mara en Malaisie, Université Zaim Istanbul, et l’institution ISRA). La conférence comptera la présence de chercheurs, professionnels, experts, doctorants et de certains organismes internationaux dans l’industrie de la finance islamique. En marge de ce colloque, des sessions de formation sur la finance islamique sont au menu à l’ENCG Agadir. Ces sessions vont réunir des enseignants-chercheurs, des doctorants ainsi que des acteurs de la finance de différents pays pour mieux concevoir des problématiques autour de la recherche, de la formation et de la professionnalisation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *