Agadir : Les Français veulent séduire les entrepreneurs marocains

Agadir : Les Français veulent séduire les entrepreneurs marocains

Mois de l’investissement dans l’Hexagone

A l’occasion du «Mois de l’investissement en France», la ville d’Agadir a abrité mardi une rencontre destinée aux entrepreneurs marocains désireux de s’informer sur les opportunités d’investissements en France ainsi que les modalités d’accompagnement qui leur seront proposées. Une autre rencontre similaire se tient ce mercredi à Casablanca.

Organisée par le consulat général de France à Agadir, le service économique régional de l’ambassade de France au Maroc, et l’Agence Business France, en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et de services Souss-Massa, la CGEM Souss-Massa, et l’Université internationale d’Agadir – Universiapolis, cette rencontre, première de son genre au niveau d’Agadir, était destinée aux entrepreneurs désireux de connaître les opportunités d’investissements en France ainsi que les modalités d’accompagnement qui leur sont proposées. Lors de cet évènement, des experts ont apporté leur éclairage sur les dernières mesures du gouvernement français, les atouts de l’écosystème des start-up en faveur de l’innovation, et les pôles de compétitivité économique, notamment dans le secteur agricole.

Les travaux de cette rencontre se sont déroulés en deux axes, le premier a traité de l’attractivité française pour l’investissement à travers des expositions sur «les réformes en France, au service de l’investissement étranger «Les technologies numériques» et «les pôles de compétitivité dans le secteur agricole et l’agriculture 2.0», et qui a été marqué par le témoignage d’un opérateur économique local, en l’occurrence Taqui-Eddine Cherradi, PDG du Groupe Matysha-Lymouna, qui réalise d’importants investissements en France. Alors que le deuxième axe a porté sur les mesures d’accompagnement des investisseurs, notamment le guichet unique pour investir en France.

«Les investissements croisés de part et d’autre ont un effet bénéfique sur l’emploi et la croissance au pays récepteur mais aussi au pays émetteur parce que l’investissement à l’étranger ouvre de nouveaux marchés et génère de nouveaux revenus. Dans cette quatrième édition au Maroc qui se tient également ce mercredi à Casablanca, je suis très heureux que nous puissions organiser cette rencontre pour la première fois à Agadir dans ce format avec des experts venus de Rabat, Casablanca et Paris pour présenter les opportunités d’investissements et les dispositifs d’accompagnement offerts. Le choix d’Agadir est dû au potentiel de la région du Souss-Massa dans plusieurs secteurs dont l’agroalimentaire, les services et le digital», souligne Dominique Doudet, consul de France à Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *