Agadir sauve la mise au Maroc

Agadir sauve la mise au Maroc

World Travel Market (WTA) compte parmi les grands et prestigieux salons du tourisme dans le monde. Tous les pays, plus d’une centaine, qui ont quelque chose à vendre ou à faire valoir dans l’industrie des voyages, se sont retrouvés à Londres du 14 au 17 novembre 2005 dans la foire immense d’Excel.
Le Maroc s’est aménagé ici un petit espace à la mesure de ses ambitions. Toutefois, ce dernier aurait certainement gagné en visibilité s’il avait été bien conçu et surtout moins fermé à l’instar de ceux des destinations concurrentes comme l’Espagne, la Turquie, l’Egypte, la Tunisie ou les Iles  Baléares. Assez grands, les stands de ces exposants allient fonctionnalité et simplicité, respirant l’ouverture et mettant en relief avec force images et écrans plasma les produits-phares, notamment le balnéaire.
Chacun rivalise d’imagination et de dynamisme pour prendre la part qu’il estime mériter dans le marché britannique qui offre quelque 60 millions de touristes. Il fallait donc être présent et surtout entreprenant. Sous la houlette de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) qui s’est confortablement installé dans deux salons marocains fermés à double tour, les Conseils régionaux du tourisme (CRT) de Casablanca, Marrakech, Rabat et Fès-Meknès ont eu droit chacun à un espace d’à peine 2 m2 revendu par l’office 40.000 DH aux exposants.
Seule exception, le CRT d’Agadir-Ouarzazate qui a exposé en partenariat avec la région Souss-Massa-Draâ dont le soutien financier aura été essentiel. Le ministère du Tourisme ne pouvait qu’appuyer cette coopération intelligente et efficace qui gagne du reste à être généralisée. D’ailleurs, les fruits de celle-ci furent visibles à l’oeil nu : un succès remarquable. Dans un espace de 25 m2 peint aux couleurs blanche et bleue du balnéaire, il est vrai un peu serré mais bien fréquenté, la région du Souss a sauvé la mise au Maroc.
Emmenée par le president du CRT Saïd Scally, la délégation gadirie, qui a rendu visite au très beau stand des Iles Canaries où elle s’est entretenue avec le president du gouvernement Adam Martin, n’a pas lésiné sur les moyens: une dizaine de tonnes de produits du terroir dont 5 de clémentines, une grande quantité de gâteaux et petits-fours marocains sans oublier les brochures et autres dépliants, furent acheminés jusqu’au stand. Mercredi et jeudi, jours réservés au grand public, les visiteurs, touristes potentiels se sont bousculés joyeusement au portillon du Royaume. Partir avec un petit souvenir du pays, un filet d’oranges, un flacon de l’huile d’Argan qu’une femme berbère extrait sur place de son moulin traditionnel où les mains tatouées au henné est toujours un moment fort dans ce genre d’événement.
" Les opérateurs touristiques d’Agadir , explique-t-on, misent beaucoup sur le rendez-vous de Londres pour reconquérir le marché britannique qui a commencé à se détourner sérieusement d’Agadir à partir de 1991". Le retour est en train de s’opérer avec un progrès prometteur : 35.899 touristes de janvier à décembre 2005, soit une évolution de 88,76% par rapport à la même durée en 2004 (19.018 touristes).
A l’occasion de ce salon, le Maroc a signé des accords avec quatre grands T.O, Panorama, First Choice, Thomas Cook et Thomson. Ceux-ci s’engagent à augmenter les flux de touristes britanniques en direction d’Agadir en mettant plus de vols charters. Pour la saison 2006, la capitale du Souss affiche déjà complet.
Le salon WTA n’est pas comme les précédents autres salons. À l’inverse du directeur général de l’ONMT, Abass Azzouzi, qui a tenté de faire bonne figure devant les différents professionnels marocains présents, le ministre de tutelle Adil Douiri n’a pas fait le voyage. Retenu, selon ses dires, à Rabat pour la discussion du budget de son département en commission parlementaire. L’ambassadeur du Royaume à Londres, Mohamed Belmahi, n’a pas de son côté jugé utile de faire le déplacement. Mais la courtoisie du délégué local de l’ONMT, Ali Al Kacemi, a comblé le vide.
Le CRT d’Agadir a d’ores et déjà concrétisé son prochain rendez-vous : le Salon du tourisme de Moscou qui aura lieu du 22 au 24 mars 2006. Pour celui-là, il a doublé la superficie. Ce sera 50 m2. Mieux que Londres. 

• DNES à Londres Abdellah Chankou

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *