Agadir : Une Caravane régionale pour sensibiliser aux changements climatiques

Agadir : Une Caravane régionale pour sensibiliser aux changements climatiques

Sous le signe «Pour une équité climatique qui respecte l’espace et le genre»

Les membres de la caravane se sont répartis en 3 groupes afin d’effectuer une recherche sur le terrain, et remplir des formulaires auprès des femmes rurales, pour s’arrêter sur leurs méthodes et techniques traditionnelles pour préserver la nature
et ses richesses.

Le Conseil de la région du Souss-Massa et la Coalition régionale pour les droits environnementaux et développement durable organisent du 15 juillet au 6 août prochain la caravane Adrar sous le signe «Pour une équité climatique qui respecte l’espace et le genre». Cette caravane effectue des visites sur le terrain afin de préparer une base de données fiable au sommet climatique «Climate Chance» qui aura lieu du 11 au 13 septembre prochain à Agadir. Quatre stations sont programmées envers des destinations différentes.
La première est celle de Chtouka Ait Baha qui s’est déroulée le week-end dernier, et ce à travers une rencontre interactive entre les autorités, les associations et la société civile en guise de traiter les différents changements climatiques qui deviennent de plus en plus inéluctables en l’occurrence la sécheresse, la désertification, la surexploitation des terres, l’érosion et la pollution.
Parallèlement au volet théorique, les membres de la caravane se sont répartis en 3 groupes afin d’effectuer une recherche sur le terrain, et remplir des formulaires auprès des femmes rurales, pour s’arrêter sur leurs méthodes et techniques traditionnelles pour préserver la nature et ses richesses.
La rencontre a été clôturée par une série de recommandations qui ont insisté sur la nécessité de la collaboration de tous les acteurs pour faire face au changement climatique et le considérer parmi leur priorité, la valorisation des anciennes habitudes et la création un observatoire régional pour l’environnement.
Selon les organisateurs de cette caravane, la femme rurale est la plus touchée par les aléas des changements climatiques. Cependant elle essaye de les surmonter par des moyens dérisoires mais efficaces. La caravane dressera l’état des lieux et un diagnostic environnemental propre à chaque province et incitera la société civile et la femme rurale à s’intégrer dans le processus d’adaptation au changements climatiques. Et se veut une contribution sérieuse de la société civile régionale aux efforts conséquents et à la mobilisation tous azimuts en vue d’instaurer une équité climatique qui respecte l’espace et le genre.
Cette caravane sillonnera plusieurs provinces de la région du Souss-Massa, ainsi elle fera escale les 22 et 23 juillet à Tafraout, la troisième étape les 29 et 30 juillet à Taroudant, alors que la dernière étape est programmée les 5 et 6 août à Agadir Idaoutanane.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *