Agence nationale de réglementation des télécommunications : Les petites villes toujours hors zone

Agence nationale de réglementation des télécommunications : Les petites villes toujours hors zone

Un bon point pour nos opérateurs nationaux. En effet, l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a révélé un taux de réussite moyen des appels téléphoniques à travers le Royaume de 96,77%. Ce taux n’était que de 95,32% une année auparavant. La qualité des réseaux de communication s’est donc largement améliorée depuis la publication en janvier dernier de la première évaluation de la qualité de service des réseaux publics de télécommunications par l’ANRT.
Ce rapport, réalisé et édité par l’ANRT, révèle des indicateurs qui renseignent sur l’accessibilité du service de télécommunications, sa continuité, sa disponibilité et sa fiabilité. Il s’agit là de trois indicateurs, qui sont le taux d’échec (TE), le taux de coupure (TC) et le taux de réussite (TR), tous combinés pour donner un taux moyen de réussite (TMR)   communications. Aussi, ces indicateurs concernent le service de la téléphonie des réseaux mobiles GSM des trois opérateurs Itissalat Al-Maghrib (IAM), Médi Telecom (MdT) et Wana Corporate (Inwi) et sont effectués sur un échantillon de 24 villes ainsi que sur 8 tronçons d’autoroutes, 14 tronçons de routes nationales et 8 axes ferroviaires. Il en ressort que dans les villes, le taux moyen de réussite global est de 98,05% contre un TMR de 96,78% relevé une année auparavant.
Sur les axes ferroviaires, l’ANRT a relevé un TMR de 84,86%. Cependant, la qualité du réseau a régressé au niveau des routes nationales et des autoroutes où le TMR s’est établi à 93,41 et 93,73% respectivement contre des taux de 96,03 et de 95,68% une année auparavant.
Par ailleurs, IAM ressort comme étant le meilleur élève de l’ANRT. Avec les meilleurs résultats au niveau de la qualité de ses services mobiles sur les axes ferroviaires et les autoroutes. Inwi arrive en deuxième position suivi de MdT.
Par villes, IAM se démarque par une bonne qualité de services à Agadir, Tiznit, Essaouira et Ifrane. Par contre, l’ANRT relève une faiblesse du réseau IAM au niveau de Khouribga et El Jadida. Par contre, c’est MdT qui assure au mieux au niveau de cette dernière. Cependant, l’opérateur rouge est moins fort sur la couverture d’Essaouira, Agadir et Tiznit.
Pour Inwi, la ville fétiche est Khouribga où il est le mieux positionné en matière de qualité de réseau. Contrairement à Tanger, Tétouan, Meknès et Ifrane où son réseau n’est pas à son fort.
Au niveau du TMR par villes, Khénifra et Taza sont les villes qui bénéficient de la meilleure qualité de réseau au niveau national, avec un parcours sans faute, l’ANRT leur accorde un TMR de 100%. Elles sont suivies par ordre décroissant par Nador, Oujda, Rabat, Casablanca et Errachidia.
Les autres villes du Royaume s’en sortent avec des TMR en deçà de 99%.
Il faut donc retenir que la qualité du réseau s’est globalement améliorée avec, cependant, beaucoup d’efforts qui restent à faire au niveau des petites villes et des liaisons routières.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *