Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise : Un bilan positif pour l année 2012

Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise : Un bilan positif pour l année 2012

Près de 897 millions de dirhams est le montant global investi dans le cadre des deux éditions du programme «Imtiaz» lancé en 2012. En établissant un tour d’horizon de ses activités de l’année passée, l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME) indique que 36 projets ont bénéficié de ce montant dans l’optique de générer un chiffre d’affaires additionnel de 8 milliards de dirhams sur les 5 prochaines années, ainsi qu’une valeur ajoutée supplémentaire de 2,45 milliards de dirhams et la création de 1.967 nouveaux emplois. «Ces projets contribueraient, en outre, de près de 510 millions de dirhams en matière d’impôt sur les sociétés, soit près de 4 fois la prime octroyée dont le montant s’élève à près de 141 millions de dirhams», relève-t-on de l’ANPME. L’année 2012 fut également bénéfique pour les entreprises bénéficiaires du programme Moussanada. Au total, elles sont 468 entreprises à profiter de 637 actions durant cette période qui a été marquée par la participation massive des entreprises aux actions liées au système d’information et productivité ainsi que la qualité et la labellisation, soit 77% des actions engagées. Rappelons qu’en 2012 une nouvelle offre Moussanada a vu le jour. Ainsi, 12 packs de services ont été mis en place couvrant, dans ce sens, les besoins de développement et d’amélioration des entreprises. Par ailleurs, 59 entreprises ont été accompagnées par l’ANPME dans le cadre du programme «Inmaa». Au moment où 1000 permis numériques et 200 packs TI ont été octroyés sous le volet «Infitah» qui depuis son lancement en mai 2011 enregistre 2.600 permis numériques livrés dont 470 packs IT. En outre des actions préalablement engagées par l’ANPME, le département de Latifa Echihabi a travaillé de concert avec le ministère de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies afin de mettre en œuvre de nouveaux programmes en l’occurrence «Tatwir», «Intimak», le Programme de soutien au secteur textile pour l’émergence des agrégateurs, «converteurs et distributeurs», ainsi que le programme de soutien au secteur textile pour le renforcement de l’Amont FIT. L’année 2012 a également connu la mise en place d’innombrables instruments et démarches d’évaluation de son action au profit des PME. Citons dans ce sens le baromètre de la situation d’affaires des entreprises accompagnées par l’ANPME.
Il en découle de cet indicateur que les Petites et moyennes entreprises (PME) bénéficiaires des programmes initiés par l’ANPME améliorent leurs indicateurs de vente, d’emploi et d’investissement comparativement à celles non accompagnées par l’Agence. Se référant au baromètre, les PME accompagnées par l’ANPME enregistrent des scores significativement supérieurs à ceux obtenus par le groupe témoin constitué des PME n’ayant jamais été accompagnées par l’ANPME.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *