Agriculture : Canne à sucre : Les subventions croissent

Agriculture : Canne à sucre : Les subventions croissent

Le plan de la mise à niveau de la filière sucrière pour les cinq années à venir est en train d’être finalisé. Avec le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, l’élaboration de ce plan connaît l’intervention des producteurs de la matière première, ainsi que de la Cosumar (Compagnie sucrière marocaine de raffinage). Il sera prêt au début de l’année prochaine.
Il s’agit, entre autres, de faire bénéficier les producteurs de subventions sur les intrants et des sessions de formation pour améliorer la productivité.
Déjà, pour la campagne agricole 2006-2007, le ministère de tutelle vient d’annoncer la revalorisation des prix à la production et des primes octroyées aux cultures sucrières et l’instauration d’une nouvelle subvention.
Au titre de cette campagne agricole, les semences monogermes de la betterave à sucre commercialisées par les sociétés semencières agréées bénéficient désormais d’une subvention unitaire de 700 dirhams par unité. Une unité correspondant à 100.000 graines de monogermes.
«À l’instar des cultures céréalières, cette subvention vise à encourager les agriculteurs dans cette culture, puisque la culture de la betterave reste libre», précise Mohand Laenser, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes.
«La subvention est versée directement aux sociétés semencières agréées qui commercialisent les semences de la betterave à sucre au prix maxima subventionné de rétrocession des semences monogermes certifiées de 900 dirhams par unité», indique, par ailleurs, le Bulletin officiel du 16 novembre dernier. 
Cette nouvelle mesure s’ajoute aux autres dispositions encourageant cette récolte.
Pour rappel, le prix de base de la tonne de sucre a été augmenté de 348 dirhams sur le marché national au mois d’août dernier. Cette mesure a été prise pour encourager les agriculteurs en leur octroyant une marge supplémentaire de 0,348 centime le kilo. Il s’agit d’un prélèvement direct auprès du consommateur et qui est reversé à l’agriculteur.
Pour cette campagne agricole, la superficie programmée en betterave à sucre est de
64.300 ha, soit une hausse de 28% par rapport aux réalisations de la campagne précédente. L’état d’avancement au 24 novembre dernier révèle que la superficie semée est de 40.500 ha, soit 63% du programme. Le taux de réalisation du programme a atteint 99% au niveau de la région du Loukous, 72% à Doukkala et 96% à Moulouya, indiquent les dernières statistiques du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes.

Campagne d’automne

Pour la canne à sucre, la superficie globale plantée s’élève à près de 2.690 Ha, soit 87% du programme, selon l’état d’avancement de la campagne agricole 2006-2007 au
24 novembre dernier. Au Gharb et au Loukous, cette superficie atteint  respectivement
1.821 ha et 869 ha. S’agissant de la campagne de plantation d’automne, elle touche à sa fin dans le Gharb et le Loukous sur une superficie de 3.100 ha.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *