Agriculture : Les prix des récoltes en baisse dans la région de Chaouia

Agriculture : Les prix des récoltes en baisse dans la région de Chaouia

Les fortes précipitations qui se sont abattues sur la région de Chaouia-Ouardigha, courant mai dernier, ont négativement impacté la qualité et de la quantité du blé, avec des pertes évaluées à environ 16.000 à Khouribga et Settat. Les participants à une rencontre de concertation organisée, jeudi, au Centre régional de recherche agricole à Settat, par la direction régionale de l’agriculture de la région Chaouia- Ouardigha, ont affirmé que cela s’est répercuté sur les prix du blé qui ont accusé une forte baisse, loin derrière le prix préférentiel fixé à 240 DH/Quintal TTC. Les prix des récoltes se retrouvent très disparates suivant la qualité et la nature du produit, se situant entre 210 et 260 dirhams pour le blé tendre, entre 240 et 270 dirhams pour le blé dur et 150 à 200 dirhams pour ce qui est de l’orge. Les participants ont également mis l’accent sur le fait que ces ventes ne concernent en ce moment que les commerçants et les intermédiaires, tandis que les moulins n’ont pas encore entamé l’achat de leurs besoins en blé tendre, poussant les agriculteurs à stocker leurs récoltes en attendant une hausse des prix. Les petits agriculteurs, eux, se trouvent dans l’impossibilité de stocker leurs récoltes se trouvant à la merci des spéculateurs. Les acteurs du secteur ont appelé, à l’issue des travaux de cette rencontre, à la révision des normes appliquées lors de la dernière campagne agricole, afin de préserver les revenus des agriculteurs et de mettre un terme aux fluctuations du marché, ainsi qu’à la mise en place d’une commission régionale de veille qui regroupe les parties concernées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *