Ahizoune présente les atouts de Maroc Telecom en Afrique

Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom, a été reçu, mardi 4 novembre, à Bamako par le président malien Amadou Toumani Touré.
À cette occasion, le président malien a exprimé la volonté de son pays de vouloir développer les relations de coopération avec le Maroc. Il a de même mis en exergue la politique de SM le Roi Mohammed VI au niveau africain. Une politique qui  se veut agissante et solidaire pour le président malien. Le président du directoire de Maroc Telecom a présenté à M. Touré les performances et les atouts de Maroc Telecom. M. Ahizoune a aussi mis en exergue le rôle important que joue Maroc Telecom dans le développement du secteur des télécommunications dans le continent africain. Le premier opérateur télécoms marocain a réussi à tisser des partenariats stratégiques avec des opérateurs historiques locaux, comme en Mauritanie, au Burkina Faso et au Gabon. Par ailleurs, Maroc Telecom a été récemment pré-qualifié au Mali pour la privatisation de la société des télécommunications maliennes (Sotelma). Maroc Telecom a été retenu pour la suite de la compétition avec une quinzaine d’autres opérateurs mondiaux comme MTN, Deutsch Telecom, Vodafone, Portugal Telecom, Saoudia Telecom et Orascom. Les entreprises sélectionnées durant cette phase peuvent participer à l’appel d’offres international qui sera lancé par le gouvernement malien pour la désignation de l’adjudicataire définitif de la privatisation de la Sotelma. Les autorités maliennes prévoient la cession de 51% du capital de Sotelma à un partenaire stratégique. En effet, avant de se rendre au Mali, M. Ahizoune s’est rendu, lundi 3 novembre, à Ouagadougou, où il a été reçu par le président du Burkina Faso Blaise Compaoré. A cette occasion, le président burkinabé a félicité M. Ahizoune du niveau excellent des relations entre le Royaume du Maroc et le Burkina Faso. M. Compaoré a exprimé à son tour sa volonté de renforcer et consolider la coopération bilatérale entre les deux pays dans tous les domaines. L’opérateur marocain est actionnaire à l’opérateur burkinabé Onatel. Il a acquis  51% du capital de cet opérateur en 2006. Maroc Telecom a remporté cette part après avoir gagné un appel d’offres international face à de grandes multinationales européennes. Il faut préciser que les efforts qui ont été fournis par Maroc Telecom au niveau des investissements ont contribué à moderniser les infrastructures de téléphonie au Burkina Faso. Les investissements de Maroc Telecom ont réalisé dans ce pays un parc des abonnés à la téléphonie mobile multiplié par deux, et quadruplé au niveau des abonnés à Internet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *