Ahmed Réda Chami prône le soutien et la promotion des PME

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Réda Chami, a mis l’accent sur la nécessité de soutenir, de qualifier et de promouvoir les petites et moyennes entreprises (PME) en vue de leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans le tissu économique national. Les PME qui représentent 95% des entreprises nationales pâtissent de la faiblesse des transactions et sont en déphasage par rapport à la dynamique du marché, ont une capacité d’investissement réduite et souffrent de problèmes liés à la bonne gestion et à la maîtrise des nouvelles techniques, a expliqué M. Chami lors du lancement des travaux des journées régionales de l’industrie, organisées sous le thème «Compétitivité des PME». Et d’ajouter que plus de 90% des PME accusent un chiffre d’affaires qui ne dépasse pas les 50 millions DH. En vue de corriger les dysfonctionnements précités, le gouvernement, en partenariat avec les banques et le secteur privé, a consacré une enveloppe de 2 milliards DH destinée à la mise en œuvre d’un plan d’action visant à renforcer la compétitivité des PME et à assurer leur accompagnement durant toute la durée de leur création, a assuré le ministre. Il a expliqué, par ailleurs, que les chantiers initiés par le Pacte national pour l’émergence industrielle ambitionnent de répondre aux défis de l’entrepreneuriat au Maroc, à travers le soutien des porteurs de projets et des entrepreneurs qui désirent restructurer leurs entreprises. Les programmes «Imtyaz» et «Moussanada», ou encore le système de notation viennent appuyer les entreprises ayant des dysfonctionnements dans leur gestion ou production, a-t-il rappelé. L’Etat s’est engagé aussi, conformément au Pacte, à créer quatre concentrations de PME au sein des zones industrielles intégrées, destinées aux diplômés porteurs de projets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *