Aïd Al Adha : L’offre en ovins et caprins atteint 7,6 millions de têtes

Aïd Al Adha : L’offre en ovins et caprins atteint 7,6 millions de têtes

Aïd Al Adha est à nos portes. Les préparatifs vont bon train pour commémorer le sacrifice d’Abraham prévue cette année pour le jeudi 18 novembre 2010. Pour le bon déroulement de cette fête, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime a procédé à une évaluation de l’offre et de la demande des ovins et caprins. Il ressort de cette étude, basée sur des données statistiques et zootechniques observées par le service techniques du ministère, que les disponibilités en ovins et caprins couvrent largement la demande des Marocains. Ainsi, le nombre de bétails destinés à l’abattage de Aïd Al Adha est de 7,6 millions de têtes dont 4,73 millions d’ovins mâles et 2,87 millions d’agnelles et de caprins, indique, vendredi, un communiqué des services techniques du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Se référant au même document, la demande est estimée à 5,2 millions de têtes, dont 4,75 millions d’ovins (4,2 millions mâles et 550 000 femelles) et 428.000 de caprins. Et d’ajouter que l’état sanitaire et d’embonpoint des animaux est satisfaisant. Ce résultat est le fruit des campagnes de prophylaxie réalisées par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, des efforts déployés par les professionnels ainsi que des disponibilités fourragères. Par ailleurs, l’opération de l’Aïd Al Adha constitue une opportunité pour améliorer la trésorerie des agriculteurs pour lesquels l’élevage des petits ruminants représente la principale source de leurs revenus. Ainsi les transactions commerciales des animaux d’abattage à l’occasion de l’Aïd Al Adha permettront, cette année, de réaliser un chiffre d’affaires dépassant les 7,7 milliards de dirhams, dont la grande partie sera transférée au milieu rural. Quant aux prix des animaux destinés au sacrifice de l’Aïd Al Adha, ils sont soumis à la loi de l’offre et de la demande et varient selon la qualité, la race, l’âge des animaux, du lieu et de la date de l’achat. Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime prévoit de mettre en place un système de suivi rapproché de l’état sanitaire des animaux, des prix et de l’approvisionnement des différents marchés et points de vente. A noter que l’offre en ovins et caprins a considérablement augmenté par rapport à l’année dernière. En guise de rappel, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime avait prévu, pour l’opération Aïd Al Adha 2009, l’abattage de 6,9 millions de têtes. Cette offre avait été répartie entre 4,3 millions d’ovins mâles et 2,6 millions d’agnelles et de caprins, au moment où la demande a été estimée à 5,1 millions de têtes, dont 4,6 millions d’ovins et 420.000 de caprins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *