Aide à l’Irlande : Bruxelles prédit une baisse prochaine du taux d’intérêt

Aide à l’Irlande : Bruxelles prédit une baisse prochaine du taux d’intérêt

La Commission européenne a ouvert la porte mardi à une baisse prochaine des taux d’intérêts des prêts octroyés à l’Irlande dans le cadre de l’aide financière dont elle a eu besoin l’an dernier, une mesure que Dublin réclame depuis des mois. «La Commission a proposé il y a un moment déjà une réduction du taux d’intérêt pour l’Irlande, afin d’aider l’Irlande à surmonter le fardeau de sa dette de la même manière que la Grèce ou le Portugal», a rappelé le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, lors d’une conférence de presse au Parlement européen à Strasbourg. «Je m’attendrais à ce que ce type d’accord puisse intervenir sous peu» entre Dublin et les autres gouvernements européens, a-t-il ajouté. «Il est important que lors de la définition du taux d’intérêt, le caractère supportable de la dette soit pris en compte», a encore commenté M. Rehn. La décision finale est du ressort des gouvernements européens, et le sujet pourrait être discuté lors d’une réunion des ministres des Finances de la zone euro, puis de l’ensemble de l’Union européenne, respectivement lundi et mardi prochains à Bruxelles. Les difficultés des banques irlandaises ont fait grimper le déficit du pays à un niveau astronomique, 32% de son PIB l’an dernier, provoquant la défiance des marchés et obligeant l’an dernier Dublin à réclamer une aide extérieure vécue comme une humiliation nationale, au point de faire tomber le gouvernement. Le leader du Fine Gael Enda Kenny, nommé Premier ministre irlandais en mars, avait fait son argument de campagne électorale de la renégociation du plan de sauvetage mis sur pied pour l’île, aux conditions jugées trop «punitives».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *