Aigle Azur atterrit à Marrakech

Aigle Azur atterrit à Marrakech

Dès ce 10 décembre, la compagnie Aigle Azur effectuera ses premiers vols réguliers ves le Maroc. Deux villes sont programmées  au départ de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle I : Marrakech, à raison de 4 rotations hebdomadaires et Oujda avec 2 rotations hebdomadaires. Ces vols seront opérés au moyen d’Airbus A320 configurés en version bi classes. Le tarif proposé, promotionnel et unique, défie toute concurrence, à raison de 99 euros un aller/retour. L’offre est valable sur toute la période hivernale.
Le lancement de ces deux liaisons sera marqué par un vol inaugural Paris/Marrakech/Paris prévu les 10 et 11 décembre. Des officiels de la presse, des professionnels du tourisme et des associations communautaires sont conviés à l’événement. L’ouverture de ces lignes renforce l’assise d’Aigle Azur, qui s’est donné depuis quelques années déjà, pour spécificité la desserte, en vols réguliers, des pays du Sud de la Méditerranée et notamment ceux du Maghreb.
Le crash financier du groupe Khalifa a joué en faveur d’Aigle Azur qui s’est positionnée depuis sur l’Algérie et la Tunisie. Pourtant, Aigle Azur elle-même a frôlé la faillite en mars 2001, suite à de sérieuses difficultés expliquées aujourd’hui par «l’absence de projets ».  Tout a changé avec la reprise de la compagnie par le Marocain Arezki Idjerouidene, président de GOFAST, un groupe français spécialisé dans le transport de fret pétrolier. Depuis, Aigle Azur n’a qu’un seul objectif : favoriser l’émergence d’un pôle aérien actif au sein de son groupe et réinsérer cette vénérable entreprise dans le paysage aéronautique français.
Aujourd’hui, c’est chose faite. Après avoir subi plusieurs aménagements, Aigle Azur poursuit son évolution. Plus d’un million de passagers transportés durant la saison 2004/2005 et un taux de croissance annuel supérieur à 40%. La compagnie compte, également, plus de 500 salariés et dispose de 8 appareils, des Airbus A320 et A321 de génération récente, tous en exploitation. La desserte du Maroc est dictée, selon la compagnie, par une forte demande engendrée par l’engouement suscité auprès «des candidats au dépaysement pour ce pays aux doux parfums d’Orient, et à la capacité d’Aigle Azur d’offrir de nouvelles opportunités et de contribuer ainsi aux louables efforts déployés aujourd’hui par le Maroc pour le développement de son secteur touristique». Evidemment, Aigle Azur entend mettre la qualité de son service au transport de la communauté marocaine vivant en France. Des visées qui seront sans doute modérément applaudies à la RAM, obligée de partager la ligne d’Oujda (axe important des MRE) et Marrakech (pôle touristique important).
La compagnie Aigle Azur est créée en 1946 par Sylvain Floriat, un industriel de renom passionné de l’aéronautique et créateur entre autres d’Europe 1 et Matra. Les dirigeants actuels rappellent qu’Aigle Azur s’était déjà intéressée au potentiel économique et touristique de l’Afrique du Nord de l’époque et notamment du Maroc où plusieurs escales furent ouvertes, dont la mythique et mystérieuse Marrakech. Une exploitation qui va durer jusqu’en 1955.
En avril 2006, Aigle Azur s’apprête à célébrer son soixantième anniversaire. Un événement unique en soi, puisqu’il n’existe aucune compagnie privée de part le monde qui a atteint cet âge.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *