Akhannouch évoque avec le vice-Premier ministre russe les moyens de booster la coopération bilatérale

Akhannouch évoque avec le vice-Premier ministre russe les moyens de booster la coopération bilatérale

Rabat et Moscou entretiennent «un dialogue étroit»

Le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a eu vendredi à Saint-Pétersbourg des entretiens avec le vice-Premier ministre de la Fédération de Russie, Arkadi Dvorkovitch, axés principalement sur l’examen des moyens de booster la coopération bilatérale, notamment dans les domaines de l’agriculture et de la pêche.

Cette réunion de travail à laquelle a pris part l’ambassadeur du Maroc à Moscou, Abdelkader Lacheheb, a également été l’occasion d’évoquer les projets en cours de matérialisation entre les deux pays, à même de resserrer davantage le partenariat stratégique entre le Maroc et la Russie.

Lors de cette entrevue, M. Dvorkovitch a tout particulièrement insisté sur l’intérêt que revêt le Maroc pour la Russie, soulignant que les deux pays entretiennent «un dialogue étroit».

Par ailleurs, les deux parties se sont félicitées des retombées positives de l’accord de pêche Maroc-Russie et des efforts consentis des deux côtés au niveau du volet sanitaire dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche. La veille, M. Akhannouch a donné une intervention lors d’un forum sur le thème «Vue globale sur la pêche maritime mondiale : partenariat ou concurrence ?», exposant les grandes lignes de la stratégie marocaine dans le domaine de la pêche. Le ministre a aussi assisté à une exposition internationale sur l’industrie, les produits et les technologies de la pêche.

Il a aussi eu de nombreuses entrevues avec de hauts responsables russes, notamment Ilya Shestakov, vice-ministre russe de l’agriculture et président de l’Agence fédérale russe des pêches.

A l’issue de cette rencontre, les deux parties ont réaffirmé leur volonté de renforcer les relations entre les opérateurs sur le plan des échanges des produits de l’agriculture et de la pêche et ce, avec l’accompagnement de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et du Service fédéral de la surveillance vétérinaire et phytosanitaire de la Fédération de Russie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *