Akhannouch inaugure à Tanger un nouveau marché de gros au poisson

Akhannouch inaugure à Tanger un nouveau marché de gros au poisson

Pour un investissement de 30 MDH, le projet répond aux objectifs de la stratégie Halieutis

Un nouveau marché de gros au poisson a été inauguré mardi à Tanger, dans le but de moderniser et mieux organiser le commerce en gros de poisson au niveau de la région.

La création de ce marché, qui a été inauguré par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, en présence du wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, gouverneur de la préfecture de Tanger-Asilah, Mohamed Mhidia, s’inscrit dans le cadre d’une vision de développement d’un réseau national de 10 marchés de gros au poisson, dédiés à la 2ème vente.

Construit sur une superficie de 1,4 hectare, dont près de 2.950 m² couverts, pour un investissement total de 30 millions de dirhams (MDH), cette plate-forme moderne de commercialisation des produits de la mer répond aux objectifs de la stratégie Halieutis et assurera l’approvisionnement régulier de la région en poisson.

Le nouveau marché, qui répond aux normes internationales, est constitué d’un espace de vente à température contrôlée et d’une plateforme pélagique et dispose de plusieurs équipements, dont des chambres froides, des locaux socioprofessionnels collectifs ainsi que divers locaux techniques.

Il est également équipé d’un système de vidéosurveillance et permettra, à long terme, de traiter plus de 20.000 tonnes de poisson par an.

Dans une déclaration à la MAP, M. Akhannouch a indiqué que l’ouverture du marché de gros au poisson vient renforcer un nombre d’infrastructures pour la réhabilitation et la modernisation du secteur de la pêche, notamment le nouveau port de pêche de Tanger, que SM le Roi Mohammed VI a inauguré en juin dernier.

«Cette nouvelle structure pourra assurer la commercialisation du poisson dans les meilleures conditions», a-t-il poursuivi, ajoutant que le Maroc dispose désormais d’un réseau de huit marchés de gros dans le cadre du programme Halieutis, en attendant l’ouverture de deux marchés similaires à Tétouan et à Agadir dans les semaines à venir.

De son côté, le président de la Chambre des pêches maritimes de la Méditerranée, Youssef Benjelloun, a expliqué que ce nouveau marché est conforme aux objectifs du Plan Halieutis visant à augmenter le taux de consommation de poisson et à maintenir la qualité des produits, en offrant des conditions favorables pour la 2ème vente du poisson au profit de plus de 600 professionnels.

En plus du marché de Tanger, le réseau compte 7 autres structures similaires et couvre les villes de Casablanca, Rabat, Oujda, Marrakech, Béni Mellal, Meknès et Taza. L’activité de ces marchés a permis en 2018 de commercialiser près de 151.000 t de poisson pour une valeur de plus de 610 MDH.

La région Tanger-Tetouan-El Hoceima connaît des volumes de débarquements de poissons au niveau des ports, allant jusqu’à 30.000 t/an. En plus de ces débarquements, la 2ème vente au niveau de Tanger est alimentée par tous les ports du Royaume.

L’opérationnalisation de cette nouvelle infrastructure contribuera à la dynamique économique et sociale de la région et permettra d’assurer un approvisionnement régulier en poisson au profit de la population locale et régionale dans le respect des normes les plus strictes en matière d’hygiène et de salubrité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *