Al Houara Coastal Resort Tanger: Un mégaprojet pour compléter l’offre au niveau du Cap Nord

Al Houara Coastal Resort Tanger: Un mégaprojet pour compléter l’offre au niveau du Cap Nord

Après avoir rencontré de grandes difficultés aggravées d’abord par la crise financière puis par le printemps arabe, les travaux de réalisation du mégaprojet d’Al Houara Coastal Resort Tanger sont bel et bien relancés. Ce projet garde le même objectif, depuis son lancement en 2008, «de compléter l’offre au niveau du Cap Nord de produits touristiques», a indiqué le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, lors d’une  visite organisée, lundi 8 juin, en vue de s’enquérir de l’état d’avancement de ce projet touristique et immobilier.

M. Haddad a tenu ainsi à faire part de l’importance du projet Al Houara Coastal Resort Tanger, à côté des deux autres stations balnéaires de Tamuda Bay et Lixus, d’améliorer la position de la région en tant que destination touristique à vocation culturelle, mais à forte composante balnéaire. Il a poursuivi que ce projet, qui nécessite un investissement global de 4,8 milliards de dirhams, s’inscrit dans le cadre de l’ambition  de Cap Nord d’attirer 3,1 millions de touristes à l’horizon 2020 et de se doter d’une capacité additionnelle de 26.247 lits. «Ce projet entérine les actions menées par la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), depuis le lancement de la vision 2020, pour le développement d’un produit touristique conforme au positionnement de la région», a poursuivi M. Haddad.
D’une superficie globale d’environ 234 ha, ce mégaprojet a pu être relancé grâce à un accord de partenariat entre la SMIT, Qatari Diar, filiale de Qatar Investment Authority, et le Fonds souverain de l’Etat du Qatar.

Et en plus de sa position géographique sur une façade côtière de 2,5 km, ce site jouira, selon M. Haddad, d’une ambiance très animée, et ce, grâce, à sa position géographique en face de la mer et à proximité de la forêt diplomatique. Ce qui permet à ce projet «de contribuer au renouveau de l’industrie touristique dans la région», a-t-il souligné.  

Selon les données communiquées lors de cette visite, ce projet se distingue par la construction de deux hôtels de 5 étoiles et d’un nombre important de villas et appartements de luxe, qui contribueront à développer une capacité litière de 5.467 lits.

Il sera ainsi à l’origine de la diversification de l’offre hôtelière grâce à ses 2.786 lits touristiques et 2.681 autres résidentiels, ciblant une clientèle nationale et étrangère de haut niveau. Ce nouveau site touristique et immobilier prévoit un parcours de golf de 18 trous, des salles de conférence et d’autres équipements commerciaux et d’animation. Les responsables d’Al Houara prévoient l’achèvement des deux hôtels et du golf à l’horizon 2016.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *