Al Omrane déclare une dizaine de villes sans bidonvilles en 2014

Al Omrane  déclare une dizaine de villes sans bidonvilles en 2014

Le groupe Al Omrane a tenu, du 8 au 11 décembre 2014, les conseils d’administration de ses différentes filiales régionales à Casablanca, Rabat, Marrakech, Tamansourt et Agadir.

Présidés par Badre Kanouni, président du Directoire du Holding Al Omrane, en présence des représentants des différents départements membres du conseil d’administration, ces conseils d’administration ont été  une occasion de dresser le bilan de l’exercice 2014 des filiales du groupe et de présenter leurs plans d’action 2015. A cet effet, M.Kanouni a rappelé le rôle stratégique du Groupe dans le secteur, qui s’inscrit dans la droite ligne des Orientations Royales et des programmes gouvernementaux visant la résorption de l’habitat insalubre, la production de l’habitat social et le développement d’espaces de vie intégrés au profit de toutes les couches sociales.

Le Conseil d'Administration de Casablanca a annoncé un bilan positif des réalisations du groupe. Et ce, grâce à une synergie qui a permis à fin 2014 la mise en chantier de 66843 unités de résorption, l’achèvement de 62613 unités de résorption et la démolition de 66 248 baraques. Aussi selon Al Omrane, les chantiers réalisés par le groupe en 2014, ont contribué à déclarer une dizaine de grandes agglomérations sans bidonvilles.

Il s’agit d’Agadir, Sidi Ifni et Ait Aamira, d’Ain Aouda, Mers El Kheir, Tiflet, Ouezzane, Belksiri, Souk larbaâ et Sidi Kacem.
Concernant le plan d’action 2015,  la Société Al Omrane Casablanca prévoit  le lancement de 6965 unités dont 2800 unités de restructuration, l’achèvement de 6548  unités dont 3000 unités de restructuration pour un investissement de 853 millions de DHS.
Pour Rabat, Al Omran compte lancer 22.117 unités, achèveer 13.140 unités pour un investissement de 889,83 millions de DHS.
Le plan d’action 2015 du groupe à Agadir vise le lancement de 11.841 unités, l’achèvement de 11.143 unités pour un investissement de 813,72 millions de DHS.
A Marrakech, l’exercice 2015 qui prévoit le lancement de 39 projets, totalisant 16 958 unités pour un coût de près de 1 034 MDH et l’achèvement de 40 projets, pour un coût de 1 176,68 MDH.  A Tamansourt, Al Omrane lancera en 2015 2 projets, totalisant 550 unités pour un coût de près de 290,50 MDH et l’achèvement de 6  projets, d’une consistance totale de plus de     1534 unités, pour un coût de 239,79 MDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *