Alcatel veut supprimer 20.000 emplois d’ici fin 2003

Alcatel va accélérer son plan de restructuration et licencier environ 20.000 personnes dans le monde d’ici fin 2003, a annoncé l’équipementier vendredi.
« En raison de la poursuite de la détérioration des marchés télécoms, Alcatel va présenter aux représentants du personnel un plan d’accélération de son programme de restructuration afin de maintenir l’objectif précédemment annoncé d’un retour aux bénéfices en 2003 », explique la compagnie dans un communiqué.
« En conséquence, les effectifs d’Alcatel devraient se situer autour de 60.000 employés d’ici la fin 2003, en incluant ceux de Shanghai Bell à présent consolidée », poursuit le communiqué. En juin 2002, Alcatel comptait 80.000 employés.
L’équipementier télécoms ajoute qu’une provision supplémentaire pour restructuration de 500 millions d’euros sera enregistrée sur les trois prochains trimestres et sera financée par la vente d’actifs.
La CFE-CGC a réagi à cette annonce en réclamant « la tenue de négociations au niveau du groupe pour discuter des conséquences dramatiques sur l’emploi et l’activité industrielle au seul niveau de responsabilité convenable ».
La compagnie précise qu’elle mise sur un chiffre d’affaires, au deuxième semestre 2002, « inférieur de 10% à celui du premier semestre à périmètre constant, avec un troisième trimestre faible et un quatrième trimestre traditionnellement plus élevé ».
Les actions Alcatel ont perdu plus de 85% de leur valeur depuis le mois de janvier.
Avec la nouvelle annonce de suppressions d’emplois, « nous vivons en direct les ravages du capitalisme boursier », a réagi le Parti communiste vendredi dans un communiqué. « L’intérêt des actionnaires prime sur la réalité des entreprises ».
Alors que « les plans de licenciements se succèdent », il a estimé qu’il était « temps de permettre aux salariés et aux citoyens d’intervenir dans la gestion des entreprises, de mettre en cause le diktat des actionnaires cherchant la rentabilité immédiate »

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *