Alger abrite son 6ème salon du tourisme

Le Maroc est présent en force à ce 6e salon international du tourisme et des voyages d’Alger, avec un stand s’étalant sur une quarantaine de mètres carrés, et qui a été visité par une délégation ministérielle algérienne, lors de la tournée inaugurale du Salon. L’objectif de ce salon est de développer le flux de touristes algériens, dont le nombre aura été de quelque 35.000 en 2003 à se rendre au Maroc par voie aérienne.La délégation ministérielle algérienne, conduite par Mohamed Seghir Kara, ministre du Tourisme, a été accueillie par l’ambassadeur de SM le Roi à Alger, Mohamed Said Berryane, et le directeur pour le Moyen-Orient et l’Asie de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), responsable du stand, M. Taibi Khattab. La participation marocaine au SITEV, via l’ONMT, s’inscrit dans le cadre du plan de développement du secteur touristique à l’horizon 2010, le Maroc s’étant fixé pour objectif de drainer 10 millions de touristes à cette échéance.
Le Maroc qui expose des produits de l’artisanat marocain et présente les diverses offres touristiques, compte renforcer ses capacités d’accueil de 80.000 lits additionnels, avec la création de sept nouvelles stations balnéaires (plan azur de développement touristique) à l’horizon 2010. Plusieurs investisseurs arabes sont d’ores et déjà impliqués dans l’exécution de ce plan de développement, a souligné M. Khattab, ajoutant que la conquête du marché arabe est actuellement en bonne voie et que ce marché offrait pour le Maroc un potentiel dépassant certains marchés européens. D’après M. Khattab, le développement du tourisme d’origine moyen-orientale connaît un boom extraordinaire, à la fois en matière d’investissement et en termes de touristes. Les pays arabes, de l’Algérie aux pays du Proche-Orient, constituent un réservoir très important pour le Maroc, a indiqué M. Khattab. Les campagnes de l’ONMT vont cibler la clientèle moyen et haut de gamme sur l’ensemble du marché arabe, en incitant par ailleurs les transporteurs, notamment la Royal Air Maroc, à offrir plus de sièges. « Nous attendons à une augmentation du flux touristique algérien à destination du Maroc en été, mais l’essor du tourisme d’origine algérienne est à venir. Il est lié au développement des relations globales entre les deux pays et au progrès du processus de construction du Maghreb », ajoute M. Khattab.
Le responsable de l’ONMT a pris des rendez-vous avec plusieurs agences de voyages algériennes et des professionnels, afin d’étudier ensemble les moyens de développer le flux touristique envisage l’organisation d’un voyage d’information au Maroc en faveur de professionnels algériens et de journalistes spécialisés. Le développement du flux touristique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *