Alliance stratégique pour Crédit du Maroc

Alliance stratégique pour Crédit du Maroc

Accompagnés des membres du Directoire du Crédit du Maroc, ainsi que de Jean-Frédéric de Leusse, membre du Comité exécutif du Crédit Agricole S.A et directeur de la banque de détail à l’international, Francis Savoye et Jean laurent, respectivement président du Crédit du Maroc et directeur général du Crédit Agricole S.A, ont réaffirmé l’engagement durable du Crédit Agricole S.A au côté du Crédit du Maroc et son souhait de renforcer sa dynamique de développement dans une vision de long terme.
Lors d’une rencontre avec des représentants de la presse, le vendredi 21 mai 2004, au siège du Crédit du Maroc à Casablanca, les deux responsables ont exprimé la volonté du premier groupe bancaire français de « continuer à participer à l’évolution du paysage financier marocain dans le contexte d’accélération qu’a connu le secteur depuis 2003». M. Laurent a également confirmé l’intention du groupe français de conserver une relation de qualité avec la nouvelle entité Attijariwafa bank, notamment dans les domaines du crédit à la consommation avec Wafasalaf et de l’ Asset Management. Le Crédit Agricole S.A conservera donc à la fois une alliance stratégique avec Crédit du Maroc à travers sa participation majoritaire, et un partenariat minoritaire avec Attijariwafa bank. Cette démarche s’appuiera sur la plus stricte indépendance des deux entités en termes de gestion et de réseaux, mais devrait permettre de développer d’intéressantes synergies en capitalisant sur les atouts des deux groupes. Pour M. Laurent, la création de plates-formes interbancaires par la mise en commun de moyens, notamment technologiques, constitue une tendance forte du secteur bancaire à l’international ; le Crédit Agricole S .A disposant dans ce domaine d’une expérience notable.
Quant au Crédit du Maroc, il bénéficiera du soutien de sa maison-mère pour continuer à se développer sur tous les segments de marché. Dans le domaine de la grande entreprise, en s’appuyant sur l’expertise de Calyon, la banque de financement et d’investissement issue de la fusion Crédit Agricole-Crédit Lyonnais présente dans 60 pays, il pourra mieux accompagner l’ouverture à l’international des opérateurs marocains, mais aussi dynamiser les flux d’investissement français et européens vers le Maroc.
En matière de banque de détail, l’appui d’un réseau de plus de 8 000 agences en France, devrait notamment constituer un levier important pour améliorer le service à la clientèle MRE. Le Crédit du Maroc devrait également reprendre un rythme soutenu de développement de son réseau, avec la volonté particulière de contribuer à renforcer sa pénétration dans des zones encore sous bancarisées.
«Nous souhaitons, a affirmé M. Jean-Laurent, accompagner efficacement le développement bancaire marocain, en apportant notre expérience de la France, adaptée par le Crédit du Maroc aux enjeux du marché local».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *