Alliances dévoile finalement ses réalisations opérationnelles: Un déficit de 1,82 milliard DH à fin 2015

Alliances dévoile finalement ses réalisations opérationnelles: Un déficit de 1,82 milliard DH à fin 2015

Le Groupe Alliances Développement immobilier sort de son silence et se livre. Le groupe immobilier met le point sur le déroulement de son plan de restructuration comme il dévoile ses perspectives.

Outre l’objectif du désendettement, Alliances s’apprête à une augmentation de capital. Cette opération connaîtra une participation de 300 millions de dirhams de la part de l’actionnaire de référence. C’est ce que vient de dévoiler le groupe dans sa récente communication. Dans l’attente de l’augmentation de capital, Alliances indique à cet effet que la totalité du montant a été portée par le président du directoire, sous forme de compte courant. Le Groupe a par ailleurs entamé les démarches visant le recentrage sur son cœur de métier. A cet effet, Alliances a prononcé au premier trimestre 2016 la liquidation judiciaire de trois filiales, en l’occurrence EMT Bâtiment, EMT Routes et EMT (travaux publics).

Sur le plan financier, Alliances fait état d’un bilan plutôt pâle. L’exercice 2015 a été marqué par le ralentissement de l’activité opérationnelle du groupe. La difficulté de trésorerie ainsi que le repli de l’activité immobilière ont fait que le chiffre d’affaires consolidé du groupe bascule de 2,93 milliards de dirhams en 2014 à 944 millions de dirhams à fin 2015. Le résultat net part du groupe s’est situé à moins de 1,82 milliard de dirhams tiré, entre autres, par la contribution négative des sociétés de construction au résultat net part du groupe. Elle s’est établie à moins de 568 millions de dirhams.

Malgré ce contexte morose, les prévisions d’Alliances restent optimistes. Le groupe affirme qu’il renouera de manière structurelle avec la rentabilité et la croissance dès cette année. Grâce au plan de restructuration, le Groupe procédera au développement et à la commercialisation des projets en cours de logements sociaux et intermédiaires ainsi que des programmes résidentiels à Casablanca, Rabat, Marrakech, M’diq, Tanger et Bab Sebta. Le groupe table en 2016 sur un chiffre d’affaires de 3,9 milliards de dirhams et d’un endettement net de 3,6 milliards de dirhams contre 8,5 milliards de dirhams deux années auparavant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *