Allo Visit, un service d’audioguide

Les négociations vont bon train entre Regional Connnet, société de réseaux et télécoms et le ministère du Tourisme pour la commercialisation d’un produit, nouveau dans son genre au Maroc.
L’équivalent de « Allo Visit » en France . Le principe sur lequel repose ce produit est simple. Il s’agit de mettre à la disposition des touristes des cartes qui leur permettent via un code et un numéro de téléphone d’accéder à une prestation d’audioguide. Deux options sont à l’étude. Soit que le produit soit distribué bénévolement et que le coût soit incorporé dans le prix de la communication téléphonique ou bien qu’il soit vendu. Le prix de vente étant récupéré par Régional Connect. Les négociations sont en cours avec les opérateurs télécoms pour la détermination du tarif de la communication, au cas où le produit serait distribué gratuitement.
«La différence entre le prix normal de la communication et le prix appliqué à une communication pour l’accès à nos services constitue notre marge commerciale», explique Younés Moukhliss, Directeur général de Régional Connect.
Le partenariat que ce dernier vient de conclure avec Voxinzebox, concepteur d’Allo Visit, est à même de lui permettre de bénéficier de la logistique développée par la société en France pour la commercialisation du produit en question. Il s’agit de mettre en place un serveur vocal ayant la capacité de répondre à plusieurs appels à la fois et de donner toutes les informations dont le touriste peut avoir besoin dans un site donné.
Selon le PDG de Voxinzebox, Yann Le Fichant, «nous croyons vivement que ce produit connaîtra un grand succès au Maroc». Et d’ajouter, «nous avons été encouragés davantage quand nous avons pris connaissance du contrat-programme pour le tourisme qui prévoit d’accueillir aux horizons 2010 quelque 10 millions de touristes».
Pour Voxinzebox, l’intérêt de s’associer à un opérateur marocain est de taille : multiplier les partenariats pour que l’investissement qu’elle a faite soit plus rentable. Le Maroc constitue en effet son premier partenaire étranger, «d’autres conventions seront signées avec d’autres pays dans les mois qui viennent», assure M. Le Fichant.
Pour le moment, tout l’effort est concentré sur l’introduction de « Allo Visit » au Maroc. Tous les détails doivent être minutieusement étudiés. Il s’agit à titre d’exemple de cerner les points de distribution qui permettront une large diffusion du produit auprès des touristes. Agence de voyage, avions, réceptions d’hôtels…en sont quelques uns. Si tout va bien, le nouveau produit serait disponible dans les trois mois qui viennent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *