Altadis : Le succès continue

Les indicateurs clés d’Altadis sont positifs pour les neuf premiers mois de 2002. Le chiffre d’affaires économique du Groupe, leader de l’industrie du Tabac et de la Distribution en Europe, a augmenté de 4,1%, à 2 335 millions d’euros, par rapport à la même période de l’exercice précédent. L’excédent brut d’exploitation (EBE ) a progressé de 9 % à 721 millions d’euros.
Le chiffre d’affaires économique de la branche cigarettes s’est établi à 1 232 millions d’euros, soit une progression de 1,9 % (3,6% hors effets de stocks en Espagne). Les ventes de cigarettes blondes, qui représentent 63 % des ventes totales de cigarettes, se sont révélées satisfaisantes, avec une progression de 5 %.
Sur le marché français des cigarettes blondes, où le Groupe occupe la deuxième place, les résultats ont été positifs avec une progression de 9,8 %, à 203 millions d’euros. En Espagne, où le Groupe occupe la première place et commercialise la marque leader Fortuna, les ventes de cigarettes blondes s’élèvent à 278 millions d’euros. Les ventes internationales de cigarettes blondes sont en hausse de 9,4 %. La tendance continue d’être satisfaisante sur les marchés importants comme l’Allemagne et l’Autriche et la reprise des ventes sur les marchés émergents, comme la Pologne, se confirme. Les ventes totales de cigares ont enregistré une progression de 1 %. Aux États-Unis, premier marché mondial du cigare en termes de taille et de rentabilité, le chiffre d’affaires économique a progressé de 5,7 % pour ressortir à 345 millions d’euros. Les ventes de cigares cubains continuent cependant de pâtir fortement d’une conjoncture moins favorable au tourisme international et aux produits de luxe. L’EBE de la branche cigares a progressé de 17 millions d’euros pour atteindre 135 millions d’euros, soit une croissance de 15 %. Les chiffres de la branche distribution reflètent le fort impact de l’acquisition de la société Burgal, qui ajoute la messagerie expresse et le transport aux services du groupe. Les ventes progressent de 24,5 %, à 534 millions d’euros. Les activités hors tabac représentent désormais 53% du chiffre d’affaires économique total avec une croissance de 44,2%. Globalement, les résultats du Groupe pour le troisième trimestre 2002 se sont révélés supérieurs à ceux, déjà satisfaisants, du premier semestre.
Les objectifs de croissance de l’EBE se situent, pour l’exercice, entre 8 % et 10 %. Le groupe Altadis est né en 1999, suite au rapprochement entre la Seita et Tabacalera, deux sociétés de tabac. Le développement d’Altadis s’appuie en particulier sur les performances de certaines marques comme les Gauloises Blondes, mais aussi la croissance externe de groupe qui s’est opérée en Europe (Pologne, Finlande), aux Etats-Unis, et en Asie (Chine, Corée). Il ne serait pas étonnant que le groupe s’installe également dans un marché prometteur comme le Maroc. A l’aube de la privatisation du secteur, des signes d’intérêt se font déjà sentir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *