Aluminium du Maroc : Résultats au vert

Aluminium du Maroc a affiché pour 2001 des niveaux de résultats jugés satisfaisants par plusieurs analystes financiers. Le chiffre d’affaires de la société s’est en effet amélioré de 6% à 245 millions de DH contre 231 millions de DH en 2000. Une performance due essentiellement à l’amélioration des ventes sur les marchés étrangers. Le montant des ventes à l’export, en progression de 31% par rapport à l’année 2000, totalise 65 millions de DH. Alors que le chiffre d’affaires réalisé sur le marché local est en quasi-stagnation à un niveau de 180 millions de DH contre 181 millions de DH un an auparavant.
Ce dernier a accusé un recul de 13% sur le premier semestre 2001 avant que la société déploie un grand effort commercial, lui permettant d’augmenter le montant de ses ventes locales de 12% par rapport à la même période de l’année 2000.
Le résultat d’exploitation ressort quant à lui à 29,7 millions de DH, en recul de 17% par rapport à l’année 2000. Cette contre-performance est attribuée au renchérissement des prix de l’aluminium sur les marchés internationaux et à l’effort commercial consenti par la société au 2ème semestre 2001 pour se repositionner sur le marché interne, au détriment de la marge bénéficiaire. Le résultat net s’est établi ainsi à 28,7 millions de DH, en légère baisse de 3% par rapport à l’exercice 2000. La rentabilité des fonds propres ressort à 12%.
Ce niveau de résultat a pu être atteint grâce à des produits financiers et à des reprises sur provisions pour investissements. Par ailleurs, Aluminium du Maroc a investi en 2001 près de 36 millions de DH. Une partie des montants engagés a servi pour la finalisation du nouveau bâtiment administratif situé à Tanger. Un montant de 13 millions de DH a été engagé pour le démarrage de la modernisation des équipements. Le coût global de cette extension, qui permettra de porter la capacité de la ligne de filage de 5000 à 7500 tonnes par an, est de 23 millions de DH.
Cet investissement doit permettre à la société de répondre à une demande croissante de ses produits sur les marchés étrangers, mais aussi de consolider ses positions sur le marché local en réalisant d’importants gains de productivité. Parallèlement, pour poursuivre ses efforts commerciaux, la société a investi 5,7 millions de DH dans une nouvelle agence commerciale à Casablanca, opérationnelle depuis le début de mai. Toujours dans le registre des investissements, Aluminium du Maroc compte engager encore plus de fonds sur la période s’étalant de 2004 à 2013 pour gagner le pari de l’ouverture du marché marocain. Sur le court terme, l’objectif de l’entité étant de satisfaire la demande intérieure et améliorer la compétitivité des produits, pour pénétrer davantage le marché européen. En continuant ses efforts d’amélioration de la productivité et de perfectionnement des techniques commerciales, Aluminium du Maroc prévoit pour l’année 2002 la réalisation d’un chiffre d’affaires local de 168 millions de DH en progression de 7%. Le chiffre d’affaires prévu à l’export est de 86 millions de DH en évolution de 32%.
Le résultat d’exploitation, quant à lui, devrait atteindre en 2002, hors éléments non récurrents, les 35 millions de DH. Notons en définitive que le rendement moyen, sur la base d’un cours de 360 DH, du dividende distribué par la société pour l’exercice 2001 est de 11,1%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *