Amélioration de 5% de l’activité portuaire en octobre

Amélioration de 5% de l’activité portuaire en octobre

Plus de 80% du trafic global transite par Casablanca-Mohammedia et Jorf Lasfar

Le port de Jorf Lasfar affiche 30,3 millions de tonnes à fin octobre 2019 arrivant à la première place avec un total quote-part de 40,8% du trafic global.

L’activité portuaire à fin octobre 2019 est en hausse de 5%. En effet, le trafic transitant par les ports gérés par l’ANP sur la même période représente un volume global de 74,3 millions de tonnes, contre 70,8 millions de tonnes (MT) pour la même période de l’année précédente. Par nature de flux, il ressort que des évolutions enregistrées se présentent globalement en augmentation. Ainsi, les importations sont en augmentation de 8,5% avec un volume de 45,1 MT, due notamment à l’évolution positive du trafic du charbon (+15%), du soufre (+19,8%), des hydrocarbures (+7%) et des produits sidérurgiques (+57%).

De même, on note une légère baisse de 0,2% des exportations avec un volume de 26,5 MT. Dans le même sens, une légère augmentation de 0,8% des volumes de cabotage a été enregistrée, en se chiffrant à 2,7 millions de tonnes, induite essentiellement par le fort rebond du trafic des conteneurs (+46,4% en tonnage). Par port, les dernières statistiques dévoilent que les trois ports : Mohammedia, Casablanca, Jorf Lasfar assurent le transit d’environ 80,5% du trafic des ports gérés par l’ANP.
Ainsi, le port de Jorf Lasfar affiche 30,3 millions de tonnes à fin octobre 2019 arrivant à la première place avec un total quote-part de 40,8% du trafic global. Il enregistre une hausse de 14,3% comparé à la même période de l’année passée. En deuxième place, le port de Safi affiche une hausse de 14,6% enregistrant un volume de 5,5 millions de tonnes comparé à l’année précédente. Le port de Mohammedia enregistre pour sa part un volume de 4,4 millions de tonnes. Ainsi, l’activité du port est en léger recul (0,4%), attribué particulièrement à la baisse de l’activité du cabotage (-44%). Le port de Casablanca représente pour sa part environ 33,8% du trafic global et assure le transit de 25,1 MT à fin octobre 2019. Il enregistre une hausse de 0,5%.

Pour ce qui est de l’activité des conteneurs dans les ports relevant de l’ANP, elle est chiffrée à 1.071.556 équivalent vingt pieds (EVP) durant les dix premiers mois de l’année 2019, en hausse de 5,4% par rapport à la même période de l’année écoulée. En termes de tonnage, cette activité a marqué une augmentation de 4,5% à fin octobre 2019, avec un volume d’environ 10,3 millions de tonnes, indique l’ANP. Du côté de la nature de flux, les évolutions enregistrées dévoilent que l’activité cabotage a connu une croissance de 42,5%, en se chiffrant à 173.192 EVP.

De même, les exportations ont atteint 445.940 EVP, en augmentation de 3%. Par ailleurs, les conteneurs vides à l’export ont enregistré une augmentation de 4,5%, soit un volume d’environ 295.941 EVP, représentant ainsi 66,4% du trafic global des conteneurs à l’export. Enfin, les importations ont, par contre, enregistré une baisse de 2,1%, avec un volume de 452.424 EVP.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *