Aménagement du territoire : Le contrat programme 2017-2021 de Fès-Meknès signé

Aménagement du territoire : Le contrat programme 2017-2021 de Fès-Meknès signé

Ce contrat programme va mettre en place des mécanismes de veille territoriale à travers la création de l’observatoire régional des dynamiques territoriales.

Après la région de Casablanca-Settat, le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville a signé le contrat programme régional 2017-2021 de la région Fès-Meknès. En effet, Nabil Benabdellah, ministre de tutelle, a conclu ce contrat programme le 27 septembre 2017 au siège de la wilaya de la région de Fès-Meknès. Cette initiative découle d’une politique d’aménagement du territoire fondée sur le développement d’outils et de référentiels et sur l’adoption d’une loi relative à l’aménagement du territoire.

Cette stratégie envisage, entre autres, à mettre en place une politique urbaine globale et de créer un observatoire national de suivi et d’évaluation ainsi que l’amélioration de la qualité de l’habitat dans le milieu rural. Dans ce sens, la réalisation des projets de développement ruraux sera fondée sur une démarche contractuelle et participative. A ce stade, le contrat programme de la région a pour objectif de définir les engagements des représentations du ministère sur le plan régional et local et de mettre les moyens nécessaires pour la réalisation des projets d’aménagement. Dans cette perspective, la conclusion de ce contrat-programme permettra également la mise en place d’un mécanisme de suivi des projets et des programmes moyennant des indicateurs de performance. Plus encore, des rapports périodiques seront établis afin d’accompagner la réalisation des projets dans les temps fixés par ledit contrat. Celui-ci exige aussi des services centraux de mettre tous les moyens financiers nécessaires afin d’arriver aux objectifs fixés dans le programme du ministère pour la région et accompagner celle-ci dans l’assistance financière et technique pour la réalisation de 20 projets territoriaux. Dans cet élan, ce contrat programme va mettre en place des mécanismes de veille territoriale à travers la création de l’observatoire régional des dynamiques territoriales. De plus, il permettra une mise en œuvre de l’évaluation de l’impact des politiques sectorielles sur les politiques générales de l’aménagement du territoire de la région.

Quant au volet urbanisme et architecture, le ministère veut consacrer l’approche participative dans la réalisation et la généralisation des documents d’urbanisme à travers l’adoption de 134 documents. A cet égard, 80 sont en cours de réalisation alors que 76 autres seront lancés dans la période de 2017-2021. Par ailleurs, le programme vise aussi à mettre en place des référentiels et des guides qui concernent entre autres les zones touristiques et les monuments historiques de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *