Aménagement : les leçons françaises

S’il existe bien un domaine où les intervenants appartiennent à divers horizons, c’est celui de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire. En effet, les partenaires principalement interpellés vont de la direction de l’aménagement du territoire à celle de l’urbanisme. Tandis qu’au niveau local, les intéressés représentent les agences urbaines et les collectivités locales. C’est ainsi, que lors des journées d’études ayant pris fin hier à Paris, l’ensemble des chaînons de la filière ont été pris à partie. Le colloque s’est tenu à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région de l’Ile-de-France (IAURIF). Les intervenants ont ébauché des actions d’appui technique, d’expertise, d’échanges et de formation. Ce mode de coopération reste efficace lorsque les deux parties convergent vers les mêmes centres de préoccupation. Pour les représentants marocains, il s’agit de trouver des moyens d’intervention en termes de planification de l’aménagement et de gestion urbaine. Les thèmes traités par les différents ateliers ont eu trait aux différents volets corollaires de la planification et des outils d’aménagement. Aussi les sujets sur lesquels se sont penchés les participants ont-ils touché à l’imagerie satellitaire et ses applications en cartographie, à la décentralisation et l’évolution des agences urbaines dans le cadre du développement de la décentralisation au Maroc. La coopération franco-marocaine n’en est pas à ses premières esquisses. Loin de là, nombre de projets ont déjà été mis à exécution ou sont en cours de réalisation. La province d’Agadir, le littoral de Rabat-Salé ou encore la vallée du Bouregreg sont les fruits de ce partenariat. Par ailleurs, les moyens de mise en place effective des espaces verts au Maroc ont également été examinés. L’autre point d’extrême urgence pour le Maroc réside dans le développement ordonné des grandes agglomérations. En effet, les différents intervenants ont souligné l’importance de trouver un certain équilibre urbanistique à la propagation des constructions. Déjà depuis les années 80, la recherche de cette équation est l’un des principaux centres d’intérêt entre les deux pays. Sur le plan national, le ministère concerné élabore une réglementation visant également à contrer les effets des constructions anarchiques. Parallèlement aux journées d’études, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région de l’Ile-de-France a organisé une exposition démonstrative de la majorité des projets réalisés dans le domaine de la planification, de l’environnement, du patrimoine, des technologies de l’information et de la communication. Des exemples concrets pour une meilleure visibilité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *