Aménagement urbain : La SONADAC réalise enfin des bénétfices

La Société nationale d’aménagement communal (Sonadac) a réalisé un bénéfice de 23,6 millions dirhams en 2007, contre un déficit de 118 millions de dirhams une année auparavant.
Au cours de cet exercice, l’activité de la société a été également caractérisée par le désendettement partiel de la Sonadac suite à la signature d’un protocole transactionnel avec le Crédit immobilier et hôtelier (CIH), la mise à niveau juridique et financière, la réorganisation de la société et la relance des chantiers à l’arrêt.
L’année 2007 a été une année de transition pour la Sonadac, destinée à préparer la reprise de l’activité de la société sur des bases saines et pérennes et à repréciser la mission qui lui est dévolue. Cette période de transition a été aussi caractérisée par la forte implication et le soutien du groupe CDG-développement tant dans le capital de la société que dans les actes de gestion. Le CDG-développement a, en effet, vu sa participation au capital de la Sonadac passer à 41,91 %, après le transfert à ce groupe des actions détenues par les groupements des communes. Ces résultats et les chantiers qui seront menés à l’avenir ont été présentés lors de réunions du conseil d’administration de la société tenues les 25 février et 24 mars 2008 à Rabat, sous la présidence du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur,  Mohamed Saâd Hassar, en présence des administrateurs de la société. Au cours de ces réunions, les membres du conseil d’administration ont été informés que l’ensemble des contentieux ont été résolus et les réserves sur les comptes ont été levées. Par ailleurs, le Conseil d’administration a approuvé le nouvel organigramme et le manuel de procédure de la société, de même qu’il a validé son budget au titre de l’exercice 2008. Après s’être félicité des efforts de mise à niveau réalisés, le conseil d’administration a convenu de recentrer la mission de la Sonadac sur l’acquisition et la libération du foncier du site de l’avenue Royale de Casablanca, d’accélérer l’apurement du foncier notamment par la cession à la société des terrains communaux de la direction des domaines et des habous sur le site et de mener les consultations et les études nécessaires pour veiller à conserver le cadre juridique support de l’intervention de la Sonadac. Le conseil d’administration a également convenu de confirmer la Sonadac seule entité en charge du projet (la ville et l’autorité locale qui en sont partie prenante lui apporteront assistance et soutien) et d’allouer les ressources en disponibilité immédiate à la Sonadac. Ainsi, il sera proposé à une assemblée générale extraordinaire des actionnaires une opération accordéon sur le capital social de la société consistant en sa réduction de 20% par diminution de la valeur nominale des actions, suivie d’une augmentation de capital de 100 millions de dirhams. Le conseil a aussi décidé de présenter, à la fin du premier semestre 2008, un business plan sur la base des travaux en cours du cabinet d’architecture et d’urbanisme Ives Lion et de tenir les prochaines assemblées générales ordinaire et extraordinaire en date du 9 mai 2008.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *