American Express cible le Maroc

La semaine prochaine, Djilo Chouai fera son premier voyage officiel au Maroc depuis sa nomination à la tête de la direction de la compagnie American Express pour la région de l’Afrique du Nord. Il prévoit entre autres de signer deux conventions avec deux institutions bancaires de la place, en l’occurrence BMCE et SGMB.
Dans les jours qui viennent, il sera officiellement installé dans son bureau basé à Casablanca avec une liaison directe avec le siège de la compagnie en Moyen-Orient. Cette dernière est une joint-venture appartenant à «Mawarid Investment Limited et American Express». Opérant dans 19 marchés, AEME met à disposition des crédits en dollars et des cartes personnelles Verte, Or et Platine, ainsi que des cartes d’entreprises. AEME fournit aussi des crédits en Dirhams spécifiques au marché des Emirates.
De par sa fonction, M. Chouai sera amené à travailler en étroite collaboration avec Peter Dean, Directeur général pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Ce dernier avait effectué une visite au Maroc, il y a quelques mois, pour sonder les potentialités du marché national et en détecter les besoins et attentes. Dans une déclaration qu’il avait faite à cette occasion à «Aujourd’hui le Maroc», M. Dean estimait que le marché marocain offre un potentiel énorme permettant inéluctablement le développement de son business. «Notre objectif consiste à assurer une adhésion pour notre carte dans la mesure où le nombre de touristes qui visitent le Maroc ne cesse d’augmenter au fil des années», a-t-il lancé.
Aujourd’hui, Amercicain Express cible en priorité les commerçants marocains. «Nous voulons que notre clientèle à travers le monde puisse utiliser notre carte auprès des commerçants marocains sans la moindre complication», indiqua-t-il. M. Chouai aura justement pour mission le développement de la carte d’American Express et sa commercialisation dans la région dont il se charge. «Son rôle sera de définir et de mettre en oeuvre l’acquisition de la carte, de gérer les cartes membres et d’établir la stratégie pour l’Afrique du Nord», assure M. Dean.
En effet, Djilo Chouai, cet Américain d’origine algérienne formé dans les universités du pays de l’oncle Sam a démarré sa carrière professionnelle dans le domaine des systèmes de données électroniques. Pendant vingt-cinq ans, il a fait le tour de plusieurs sociétés, notamment le Groupe d’Assurance Hartford connu sous l’appelation ITF, Beecham products, Riyadh Bank, Banque Centrale de Moscou et finalement Anderson Consulting «Accenture» où il a dirigé le service d’Intégration des Technologies Globales. Une expérience qui lui a valu sa dernière nomination.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *