AMO : LA CNSS accélère les préparatifs

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mustapha Mansouri, a appelé samedi l’ensemble du personnel de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS) à redoubler d’efforts pour réussir le pari de l’Assurance maladie obligatoire (AMO), garantissant ainsi aux citoyens une couverture médicale générale et adéquate. M. Mansouri, qui intervenait à l’occasion de la tenue à Casablanca de la convention des cadres de la CNSS sur le thème  »Mobilisons nos énergies pour réussir la mise en oeuvre de l’AMO », a ajouté que la Loi 65.00 relative au régime de l’AMO dont l’entrée en vigueur est prévue prochainement, permettra la couverture de nouvelles catégories de la population dont les salariés du secteur privé. Tout en soulignant que la mise en oeuvre de ce nouveau régime ne manquera certainement pas d’améliorer le bien-être des salariés, le ministre a tenu à préciser que le modèle choisi par le Maroc est un régime contributif basé sur les principes des assurances sociales et aussi un régime d’assistance sociale basé sur la solidarité et la prise en charge par l’Etat, en partie, ou, en totalité, des frais de soins pour les personnes économiquement faibles.  Et d’indiquer que le taux de prélèvement est fixé à 4 pc de la masse salariale réelle partagée entre l’employeur et le salarié, en plus d’une contribution dite de solidarité qui est fixée à 1 pc de l’assiette salariale déplafonnée qui est prise en charge exclusivement par l’employeur. Résultat : le réajustement du taux de cotisation au titre des allocations familiales passe  ainsi de 7,5 pc à 6,5 Ù.
 Le directeur général de la CNSS, Mounir Chraïbi, a, pour sa part, souligné que son établissement se trouve à un moment crucial puisqu’il entame la dernière année du plan de mise à niveau 2002-2005, et se trouve à la veille du lancement d’un nouveau régime de protection sociale avec ce que cela suppose en  termes de réorganisation, de refonte du système d’information, de qualification  des ressources humaines et d’intégration de nouveaux talents ainsi que le renforcement de l’implantation territoriale de la Caisse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *