Anniversaire: Maroc Entrepreneurs souffle ses 15 bougies à l’IMA

Anniversaire: Maroc Entrepreneurs souffle ses 15 bougies à l’IMA

15 ans déjà ! L’association Maroc Entrepreneurs marque son engagement pour sa mère patrie en choisissant de souffler ses quinze bougies dans les antres de l’Institut du monde arabe ce dimanche. Pendant deux jours, en fait, l’association célèbrera la création d’entreprise.
Le premier jour, l’événement débutera à l’Ecole supérieure de commerce de Paris (ESCP Europe), où se tiendront des master class ainsi qu’un déjeuner Networking pour encourager le contact et la transmission d’expérience.

Le jour suivant, des intervenants de marque et des professionnels d’horizons divers dresseront le bilan économique du Maroc durant ces 15 dernières années.

Parmi eux, Mamoune Bouhadhoud, ministre délégué auprès du ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, chargé des petites entreprises et de l’intégration du secteur informel, et Fathallah Sijilmassi, secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée (UpM) qui ont répondu présent à l’appel des membres de l’association.

L’action sociale étant au cœur des priorités dans le mentoring et le networking.  L’association basée à Paris entend contribuer au développement de la croissance économique au Maroc, qui est à l’honneur cette saison à Paris. La diaspora marocaine représentant un vivier considérable qui ne demande qu’à investir dans son propre pays.

«Notre association a œuvré, 15 années durant, pour la promotion de l’entrepreneuriat et le Maroc en est le principal bénéficiaire […] nous ne cesserons de persévérer dans cette voie afin de participer au rayonnement économique de ce pays», confirme, non sans une pointe de fierté, Hicham Benyoussef, président de l’association Maroc Entrepreneurs. L’émulation faisant partie de l’esprit des dirigeants de l’ONG, le prix du meilleur projet d’entreprise, issu du programme d’incubation conçu par l’association et labellisé «Tremplin Maroc», sera décerné à l’occasion. Ce projet représentant l’ADN de l’association.

A travers sa mission, l’ONG est bel et bien en phase avec l’actualité marocaine. L’événement phare de l’année concernant l’entrepreneuriat étant le Global Entrepreneurship Summit, organisé à Marrakech il y a quelques jours.

  Les enjeux sont plus que politiques puisque le marché du travail ne peut plus absorber les compétences nationales. La culture d’entreprise devra désormais faire partie de l’éducation inculquée aux jeunes. Les nombreux témoignages lors du forum démontrent, en effet, que la fibre entrepreneuriale s’installe selon un environnement et une prédisposition. Créer cet environnement propice, tel est le pari que s’est lancé le Maroc.

A propos de Maroc Entrepreneurs

 

Association à but non lucratif, créée en 1999, Maroc Entrepreneurs a pour vocation de contribuer au développement économique du Maroc, à travers trois principaux leviers :

* La découverte de l’univers de la création d’entreprise et l’actualité socio-économique du Maroc.

* L’encouragement des Marocains à l’étranger ou des personnes fortement attachées au Maroc à créer leurs entreprises dans ce pays.

* La création de synergies entre les entreprises basées au Maroc et les compétences marocaines à l’étranger.

Il a dit

Hicham Benyoussef
Président de Maroc Entrepreneurs

«L’entrepreneuriat est une vocation et une cause qui est l’affaire de tous sans distinction d’origine, de race, de genre ou de foi : le business, au sens large du terme, regroupe toutes les catégories sociales. Il permet à toute personne d’échanger et de s’entendre d’égal à égal.

Suivant cette ligne directrice, notre association a œuvré, 15 années durant, pour la promotion de l’entrepreneuriat et le Maroc en est le principal bénéficiaire. Cette initiative a été lancée en juillet 1999 par un groupe d’étudiants et d’entrepreneurs. En tant que dépositaire de cet héritage, nous continuerons ce travail de longue haleine et nous ne cesserons de persévérer dans cette voie afin de participer au rayonnement économique de ce pays. Créer son entreprise ne relève pas du chemin tracé et linéaire.

Préserver la motivation est un défi qu’il faut constamment relever car nombreuses sont les difficultés qui viennent entraver ce processus. Notre volonté à nous a toujours été de maintenir celle des entrepreneurs en herbe désireux de percer et de réussir.

En accompagnant les porteurs de projets, nous érigeons la première pierre qui les amènera à une maturité certaine. Dans cet esprit, nous percevons l’échec comme une richesse et un début, non comme une fin : un entrepreneur opiniâtre qui échoue une fois devient expérimenté, prudent et ne voudra, en aucun cas, renouveler ce goût amer lors des tentatives qui suivront !»

 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *