ANP : 3,2 milliards DH pour l’année 2017

ANP : 3,2 milliards DH pour l’année 2017

Le programme de développement de l’Agence à l’horizon 2021 examiné

Nadia Laraki,
directrice générale de l’ANP

La dynamique de développement de l’Agence nationale des ports (ANP) sera maintenue en 2017. L’année sera marquée par le lancement du plan quinquennal ( 2017-2021) portant sur un coût  de 6 milliards de dirhams. Le montant consacré pour l’exercice 2017 dépasse les 3,2 milliards de dirhams.

C’est ce qui a été révélé lors de la réunion du conseil d’administration de l’ANP, tenue, mercredi 28 décembre, sous la présidence de Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, et ministre de l’équipement, du transport et de la logistique par intérim. Nadia Laraki, directrice générale de l’Agence, a dévoilé les projets phares de l’année. Il sera procédé à la réalisation d’un terminal polyvalent au port d’Agadir, soit un investissement de 480 millions de dirhams. Pour une enveloppe de 180 millions de dirhams, l’agence réalisera également l’ouvrage de raccordement de la composante maritime de la desserte nord du port de Casablanca.

Il est prévu également l’acquisition d’équipements de sécurité dans les ports. Par ailleurs, l’ANP poursuivra  en 2017 la réalisation de grands projets d’infrastructures, notamment ceux programmés dans le cadre du projet Wessal-Casa-Port.

Il s’agit en effet du nouveau chantier naval du port de Casablanca, du terminal des croisières au port de Casablanca et du port de pêche de Casablanca, ainsi que de la construction d’un poste Gaz de pétrole liquéfié (GPL) au port de Mohammedia et du confortement des ouvrages de protection et des infrastructures d’accostage dans les ports.

Sur le plan financier, la déclinaison budgétaire des plans d’actions de l’ANP au titre de l’année 2017 fait état d’un chiffre d’affaires de 1,64 milliard de dirhams, en hausse de 9,8% par rapport aux prévisions de réalisations 2016. En termes de prévisions d’activité, le trafic portuaire au titre de l’année 2017 (hors Tanger Med) s’établirait à 79,3 millions de tonnes, soit une progression de 3,8% par rapport aux prévisions de réalisations 2016.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *