ANRT : Le programme Pacte est sur les rails

ANRT : Le programme Pacte est sur les rails

Une enveloppe de 1,44 milliard DH a été réservé au programme Pacte   qui vise à desservir 9263 localités en moyens de télécommunications, d’ici la fin 2011. Ce programme a été adopté mercredi dernier par le Comité de gestion du service universel des télécommunications  (CGSUT).
Ce challenge qui vise la résorption de la totalité des zones blanches, concernera deux millions de personnes, soit 17 % de la population rurale. Les opérateurs s’emploieront donc à desservir ces zones en téléphonie et en Internet
À l’issue de la 5ème réunion de la CGSUT, présidée par le Premier ministre Abbas El Fassi, l'(ANRT) a précisé que près de 50 % de ces collectivités relèvent des communes inscrites dans l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Intervenant à l’ouverture de cette réunion, le Premier ministre a indiqué que le gouvernement est déterminé à renforcer le secteur des télécommunications. Et ce, à travers une approche basée sur la poursuite de la mise en oeuvre du programme Pacte, visant l’élargissement et la diversification des composantes des services de base et la facilitation de l’accès aux services numériques.
Cette  réunion a porté aussi sur les projets de déploiement de centres d’accès communautaire (CAC) proposés par les exploitants de réseaux publics de télécommunications (ERPT), le programme "Génie" ainsi que le résultat du contrôle de réalisation des projets de Service universel. En 2008, 311 localités rurales bénéficieront avec un montant de 42 millions de dirhams du  CAC qui  se définit comme un point d’accès public aux technologies de l’information et de la communication pour la collectivité par l’utilisation des services informatiques, télématiques et de communication et des outils y afférents (téléphone, ordinateur, Internet, télécopie.)
Lancé en 2005, le programme Génie vise à équiper, d’ici fin 2009, tous les établissements scolaires (plus de 8600 écoles primaires, collèges et lycées) en salles multimédias connectées à internet.
1,1 milliard de dirhams ont été affectés à ce chantier et plus de 6 millions d’élèves, soit 20% des Marocains, devront ainsi bénéficier de l’accès aux TIC.
Ce programme a été lancé en deux phases. La première a concerné environ un million et demi d’élèves, dont près de 38 % dans le monde rural, a permis d’équiper plus de 1900 établissements, la création de plus de 2050 salles multimédia et de 31 centres de formation. De même, 6.400 enseignants ont été formés.
L’appel d’offres pour l’équipement des établissements scolaires de la 2ème phase a été lancé en juillet dernier. Il porte sur 4000 établissements dont environ la moitié dans le monde rural. Une étude d’évaluation de la première phase du programme «Génie» sera lancée par l’ANRT en janvier 2008 et portera sur l’état des équipements déployés et la qualité d’usage des salles multimédia. Elle concernera un échantillon des établissements équipés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *