ANRT : Progression de l’accès à l’Internet

ANRT : Progression de l’accès à l’Internet

L’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) vient de publier une analyse de l’évolution annuelle des marchés du fixe, du mobile et de l’Internet au Maroc à fin 2005. Il en ressort que la croissance des trois marchés a maintenu un rythme soutenu, avec une particularité pour le segment de l’Internet qui a vu la montée en flèche de l’utilisation de l’ADSL. En effet, c’est le marché de l’Internet qui a incontestablement enregistré, durant l’année 2005, la hausse la plus significative. À fin 2005, le parc total Internet a atteint 262.326 abonnés en réalisant une augmentation globale de 131,8% par rapport à fin 2004 et de près de 331,4% depuis décembre 2003. Le haut débit continue à accaparer la part du lion avec un pourcentage de 94,5% du marché en fin 2005.
Depuis décembre 2004, le nombre d’abonnés ADSL est en effet en augmentation continue avec une croissance annuelle de près de 294% en passant de 62.960 abonnés en décembre 2004 à 248.013 en décembre 2005.
La répartition des abonnés par mode d’accès donne par ailleurs largement l’avantage à l’ADSL avec une part de marché de plus en plus importante de 94,5% à fin décembre 2005 contre 61% à la même date de l’année précédente. La bonne performance du parc ADSL serait principalement due, selon la note analytique de l’ANRT, aux récentes baisses tarifaires qui auraient encouragé les abonnés à opter pour l’Internet via ADSL.
Autre marché ayant enregistré une bonne performance en 2005 : la téléphonie mobile. En effet, au terme de cette année, le parc des abonnés au mobile a atteint 12.392.805, soit une croissance annuelle de 32,73%. Cette évolution soutenue du segment de la téléphonie mobile s’est par ailleurs répercutée positivement sur le taux de pénétration qui a gagné 10 points en une année en affichant 41,46% à la fin décembre 2005, contre 31,23% une année auparavant.
En termes de parts de marché, les deux opérateurs nationaux ont réalisé des performances similaires durant l’année 2005. Maroc Telecom détient toujours les deux tiers du parc mobile avec 66,46% du marché contre 33,54% pour son concurrent Méditel. Ces chiffres sont pratiquement les mêmes que ceux de 2004.
En ce qui concerne la répartition des clients du mobile par type d’abonnement, il n’y a pratiquement pas de changement dans la structure du marché par rapport à l’année dernière. Le prépayé prédomine toujours avec une part de 95,07%. On note cependant que les deux types d’abonnement ont terminé l’année avec une hausse assez remarquable en enregistrant une croissance de 32,70% pour le prépayé et de 33,35% pour le post-payé par rapport à la même date de 2004. En ce qui concerne le marché de la téléphonie fixe, il n’y a pas eu de réel changement en 2005, mis à part le nombre global d’abonnés qui a enregistré une légère hausse de 2,5% par rapport à 2004 (1 341 156 abonnés à fin 2005 contre 1 308 569 en 2004). La structure du marché de la téléphonie fixe pour 2005 est, quant à elle, restée inchangée par rapport à l’année écoulée tout en marquant une baisse insignifiante dans la part des résidentiels au profit de celle des publiphones. En effet, la part des résidentiels est de 66% pour 2005 contre 68% une année auparavant, les professionnels ont gardé la même part (22%) et les publiphones viennent tout derniers avec 12% du marché contre 10% en 2004.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *