APEBI : Pour activer le contrat-progrès 2006-2012

APEBI : Pour activer le contrat-progrès 2006-2012

La Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring « Apebi »  a annoncé son plan d’action pour l’année 2008-2009. Lors d’une conférence de presse tenue lundi à Casablanca, le nouveau président de l’Apebi, Mohammed Horani a présenté le plan d’action de l’année 2008-2009. «  Durant ce mandat, on compte renforcer les structures et les services de l’Apebi,et activer le contrat-progrès 2006-2012, qui représente une vraie politique publique d’appui  au développement du secteur des technologies de l’information et de l’offshoring. Ce contrat comprend les mesures communes prises par le gouvernement et le secteur privé pour la mise en œuvre d’un plan de développement du secteur des TICS », a déclaré le président lors de cette rencontre Le but de ce plan est de positionner le secteur dans une dimension internationale, de participer à la croissance économique et à la création d’emplois de consolider ses acquis au niveau de l’ingénierie nationale et d’en faire une industrie forte. La fédération a tracé plusieurs mesures phares notamment le soutien à l’innovation. «  Le soutien à l’innovation, via la mise en œuvre d’un fonds dédié, doté d’un capital de 100 millions dedirhams et comprenant des mécanismes de garantie de capital-risque, ainsi que l’incitation à la recherche et développement  qui est indispensable à la compétitivité des entreprises du secteur figurent parmi les mesures phares tracés par la fédération », a ajouté le président
En ce qui concerne la mise en œuvre et le suivi de ce plan, les parties concernées assureront un pilotage du contrat-progrès par un suivi concerté et régulier des indicateurs de performance pour mieux cadrer ce contrat-progrès. Pour ce qui relève des modalités de son application, les parties concernées élaboreront des Conventions qui auront pour objet de définir les conditions et les modalités de mise en œuvre et de suivi des différentes mesures. Pour garantir la réussite de cette stratégie, un comité public privé, regroupant les parties concernées, assurera, sous la présidence du Premier ministre, un pilotage du contrat-progrès par un suivi concerté et régulier des indicateurs de performance des mesures mises en œuvre, afin de mieux le cadrer, l’approfondir et le renforcer en fonction des résultats obtenus. Cette conférence a été l’occasion aussi pour Rachid Bachiri , ex-président de la fédération pour présenter le bilan de son mandat « cette période a été marquée par le renforcement du partenariat public – privé dans le cadre d’une politique volontariste , ainsi que la signature en septembre 2006 du contrat-progrès, mais ce qui nous a   marqué le plus c’est l’engagement du gouvernement pour porter la part du budget de l’Etat réservée aux TIC de 1% à 2% et l’adaptation du cadre de passation des marchés pour favoriser la participation des acteurs locaux»  La fédération a été crée en 1989, a pour participer activement au développement des TI au Maroc, et d’accompagner  le développement du secteur et des opérateurs

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *