APM Terminals Tangier : Le bilan des quatre ans

APM Terminals Tangier : Le bilan des quatre ans

APM Terminals Tangier vient de fêter ses quatre ans. Inaugurée en 2007, la société concessionnaire du premier terminal de Tanger Med s’est engagée à renforcer les atouts du nouveau complexe portuaire en tant que plate-forme de transbordement et à développer le commerce import-export du Maroc, selon les dires des responsables de l’entreprise lors d’une conférence de presse organisée le 16 septembre. Au cours de la présentation du bilan des quatre ans d’activité de cette filiale d’APM Terminals international BV, basée aux Pays-Bas, Hartmut Goeritz, son directeur général, a déclaré que «l’ambition de la filiale tangéroise est de positionner Tanger Med en terminal de premier choix». «Mais dans le contexte de très forte concurrence sur le marché régional nous impose de redoubler d’efforts à tous les niveaux, afin de satisfaire toutes les attentes de nos clients et leur garantir le meilleur service en termes de performances et de compétitivité» a-t-il ajouté. Pour rappel, en 2009, pleine période de crise économique, APM Terminals Tangier, qui emploie 800 personnes, avait vu ses volumes baisser de 6% comparés à 2008, ce que la société a bien rattrapé l’an dernier, en progressant de 66% avec un volume de 901.000 mouvements, soit 1,4 million d’EVP (unité de mesure de conteneurs). En décembre dernier, APM réussit même à franchir le seuil du trois millionième EVP traité depuis sa mise en service, «un chiffre qu’APM Terminals compte porter à quatre millions très prochainement», note un responsable de la société. Créé en mars 2005 en partenariat avec le Groupe Akwa (10%), le projet d’exploitation du terminal A qui s’étend sur 800 mètres de quai, dispose d’une capacité annuelle de 1,8 million d’EVP, principalement tournée vers le transbordement. Il comporte huit portiques à quai super Post-Panamax, 23 portiques sur roues, 42 tracteurs et 1.845 prises pour conteneurs réfrigérés. Selon les responsables de la société d’APM Terminals Tangier, l’entreprise déploie tous ses efforts pour étendre ses activités à de nouveaux marchés. En attendant, forte de moyens opérationnels répondant aux meilleurs standards internationaux, la filiale assure actuellement des lignes Europe-Asie, Afrique de l’Ouest, ainsi que les services maritimes vers l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient, en plus des navires feeders couvrant les ports des sous-régions (plus petits navires qui acheminent les marchandises vers les petits ports que les armateurs ne desservent pas en ligne directe, ndlr).Par ailleurs, la vision d’APM Terminals Tangier-lauréate en janvier dernier du Trophée Ecoval dans la catégorie Eco-entreprises pour sa contribution aux opérations de ramassage et de traitement des huiles usées- de devenir le terminal leader dans l’Ouest de la Méditerranée, est en ligne avec la nouvelle signature du Groupe «Lifting global trade». Basée à La Haye, aux Pays-Bas, APM Terminals international BV est établie en 2001 en tant qu’entreprise autonome au sein du Groupe AP Moller-Maersk. Elle opère dans 55 ports et terminaux de 34 pays et 131 installations « Hinterland » situées dans 49 pays, avec un effectif total de 22 mille personnes. En 2010, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 4,25 milliards dollars, correspondant à un trafic de 31,5 millions d’EVP, au service de soixante lignes maritimes et des principaux importateurs et exportateurs du monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *