Appel à l’évolution du cadre institutionnel et juridique de la CDG

Appel à l’évolution du cadre institutionnel et juridique de la CDG

A l’issue d’une réunion de 8 heures à la Chambre des représentants en présence de Zaghnoun et Benchaâboun

Très attendue, la réunion de la commission de contrôle des finances publiques au sujet de la CDG a tenu toutes ses promesses. La rencontre a été notamment marquée par la participation du ministre de l’économie et des finances, Mohamed Benchaâboun, ainsi que le directeur général de la CDG (Caisse de dépôt et de gestion), Abdelatif Zaghnoun. Selon les responsables de la CDG, «la séance de passage du directeur général de la CDG, en présence du ministre de l’économie et des finances, devant la commission de contrôle des finances publiques est considérée comme un événement majeur, voire une première dans la vie de l’Institution parlementaire. Cette démarche a été saluée par l’ensemble des participants à cette rencontre».

Dans les détails, les travaux de la commission ont duré près de 8 heures, ce qui témoigne, selon la même source, de l’intérêt des représentants de la Nation pour une institution publique engagée depuis 60 ans au service de l’intérêt général et des citoyens et l’un des principaux accompagnateurs des politiques publiques sectorielles. Il faut dire que cette réunion a connu la présence de la majorité des membres de la commission ainsi que de plusieurs autres parlementaires non membres, et cela malgré cette période de vacances parlementaires.

Concrètement, la séance a débuté par un mot d’ouverture du président de la commission, suivi d’un discours du ministre de l’économie et des finances qui ont salué cette initiative et cette rencontre inédite. «La séance s’est poursuivie par une présentation du directeur général de la CDG qui a rappelé le rôle, les missions, les métiers et l’organisation du Groupe CDG, son bilan sur les 10 dernières années ainsi que sa stratégie et ses perspectives d’avenir sur les 5 prochaines années. Le DG de la CDG est ensuite revenu en détail et avec transparence sur les recommandations de la Cour des comptes au sujet de l’Institution et a exposé toutes les mesures entreprises dans ce sens», apprend-on auprès de la CDG.

«Le DG de la CDG a mis en avant le fait que la grande majorité des recommandations de la Cour des comptes rejoit parfaitement les orientations stratégiques de la CDG à l’horizon 2020, ainsi que les nouveaux positionnements adoptés par l’institution (experts, co-financeur, investisseur stratégique)», précise la même source ajoutant que «l’ensemble des membres de la commission de contrôle des finances publiques a salué la démarche de la CDG, sa transparence et la qualité de la présentation». Il faut préciser que les interventions des membres de la commission ont porté sur l’importance du rôle historique qu’a joué la CDG au service du développement socio-économique du pays, ainsi que des perspectives d’avenir de l’institution qui est appelée à renforcer davantage son rôle stratégique selon une nouvelle approche. «Les réponses et précisions fournies ont rassuré l’assistance sur les évolutions enregistrées en termes de contrôle, de suivi, de gestion des risques et leur couverture. Sur le volet gouvernance, l’ensemble des membres se rejoit sur la nécessité de faire évoluer le cadre institutionnel et juridique de la CDG, qui s’est déclarée disposée à œuvrer dans ce sens aux côtés des instances gouvernementales et législatives», conclut la même source.

A noter que la Caisse s’était dotée d’une nouvelle stratégie en 2017, ce qui a permis d’anticiper certaines remarques de la Cour des comptes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *