Apple : L’iPod fait un tabac

Apple : L’iPod fait un tabac

Les responsables d’Apple Computer peuvent être fiers de leur label. En effet, le fabricant d’ordinateurs ayant une pomme croquée pour logo vient d’annoncer des résultats record pour le compte de son deuxième trimestre 2004/2005 (exercice fiscal américain), clôturé le 26 mars dernier. Ces chiffres, qui sont pour le moins excellents, dépassent toutes les prévisions des analystes financiers et boursiers. Ainsi, le chiffre d’affaire d’Apple, pour cette seule période, a atteint 3,24 milliards de dollars, soit une croissance de 70 %, tandis que le résultat net s’est établi à 290 millions de dollars, soit plus de 6 fois celui réalisé l’an dernier au cour de la même période (46 millions de dollars). Pour les porteurs d’actions, ces performances se traduiront par un bénéfice net par action (BPA) de l’ordre de 0,34 dollar, contre 0,06 l’an dernier. C’est ce qu’a annoncé Apple Computer dans un communiqué, qui précise aussi que ces chiffres ont fortement été soutenus par les ventes de la gamme de produits actuelle et particulièrement le baladeur iPod.
Ce dernier s’est écoulé à plus de 5,3 millions d’exemplaires, soit bien plus que les 807.000 baladeurs numériques (toutes marques confondues), vendus sur la même période un an plus tôt dans le monde. Dans le chiffre d’affaires du groupe, l’iPod a contribué à hauteur de 31% avec 1,01 milliard de dollars réalisés. Mais au-delà de la performance commerciale, de tels chiffres pourraient prêter à croire que l’iPod est devenu un phénomène social, certes dans certains pays seulement. Mieux encore, le succès de l’iPod a eu une sorte d’effet «domino» sur les ventes des ordinateurs de la marque. Les ventes de Macintosh ont ainsi atteint 1,07 million d’unités, dont 467.000 iMacs, le reste étant des ordinateurs portables.
Il s’agit là du deuxième trimestre consécutif durant lequel Apple vend plus d’un millions de Macs dans le monde. En fait, ces nouveaux acheteurs, séduits dans un premier temps par les fonctionnalités et la convivialité qu’offre l’iPod, se retrouvent tentés d’acquérir un ordinateur de la marque. Très présent dans les foyers nord-américains, l’ordinateur Macintosh est de plus en plus en vogue dans les maisons du Vieux Continent. L’engouement pour les modèles de cette firme californienne est également en hausse au Maroc. C’est ce qu’affirme Reda Moukite, le responsable développement de la société Redagraph, représentant de choix d’Apple au Maroc.  «Le Maroc reflète la tendance du marché mondial, puisque avec des produits comme l’iPod et l’iMac, Apple est devenu de plus en plus un label grand public», dit-il. «Il y a quelques mois encore, nous étions encore confinés à une clientèle professionnelle, opérant principalement dans les métiers de la vidéo, du graphisme et des activités artistiques. Puis nous avons suivis la stratégie et les ambitions d’Apple à l’international, en ouvrant un point de vente, ayant pignon sur rue à Casablanca, et entièrement dédié aux particuliers», ajoute Monsieur Moukite. En outre, celui-ci avance que cette marque enregistre une croissance annuelle d’environ 30 % (tous produits confondus) et que plus de 1500 iPod neufs ont trouvé preneurs via Redagraph, dans la période allant de juillet 2004 à mars dernier.
Une situation qui ne pourra que se consolider dans les mois à venir, avec l’arrivée d’une nouvelle génération d’iPods mini et d’iPods Photo. Une gamme inédite dévoilée en février dernier par Apple.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *