Approche genre dans les politiques publiques locales: L’Usaid et Counterpart International s’y penchent

Approche genre dans les politiques publiques locales: L’Usaid et Counterpart International s’y penchent

L’intégration de la politique axée sur le genre est un choix stratégique. C’est la principale conclusion du débat organisé, jeudi dernier à Rabat, par l’Usaid et Counterpart International.

En effet, les nombreuses avancées réalisées en matière de promotion du genre, de la parité et de l’égalité des sexes dans les politiques publiques restent insuffisantes et des défis sont encore à relever. Dans ce sens, l’accès des femmes aux postes de responsabilité et aux instances de prise de décision est l’un des défis majeurs. Pour les organisateurs de cette rencontre, il est nécessaire d’œuvrer d’arrache-pied pour recadrer cette thématique au Maroc en reconsidérant les mécanismes et dispositifs à mettre en place pour réguler et atténuer les autres formes de disparités économiques et sociales qui touchent plusieurs catégories de femmes à travers le pays.

Dans cette perspective, ces choix stratégiques en termes de politiques publiques doivent s’inscrire à moyens et long termes dans une logique d’équité sociale et de justice spatiale, à savoir la solidarité entre régions riches et pauvres, indique la même source. Au cours de cette rencontre, plusieurs thématiques ont été mises en lumière telles que le degré de correspondance entre les dispositions réglementaires relatives à l’intégration «Approche genre dans les politiques publiques et leurs applications sur le terrain» ou encore les rôles des acteurs dont la société civile en matière d’intégration.

Il a également été question lors de cet événement d’identifier les mesures à prendre pour améliorer l’intégration de l’approche genre, la parité et égalité des chances dans les politiques publiques locales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *