Approvisionnement en aliments de base : 1,62 million qx au profit de 192.500 agriculteurs

Approvisionnement en aliments de base :  1,62 million qx au profit de 192.500 agriculteurs

Depuis juillet dernier environ 37.270 quintaux d’aliments composés ont été vendus  au profit de 1.252 éleveurs bovins de toute la région de l’Oriental.

Le programme régional de lutte contre les effets du déficit pluviométrique va bon train.  A deux mois du lancement de l’opération de sauvegarde du cheptel dans la région de l’Oriental, de bons résultats ont été constatés. Depuis février à ce jour, 192.500 agriculteurs ont bénéficié d’un approvisionnement important en aliment de base. 1,62 million de quintaux ont été distribués dans le cadre de cette opération.

C’est ce que souligne la direction régionale de l’agriculture de l’Oriental dans son récent bilan. Plus de 42% du volume précité a été transporté vers les communes lointaines de la région. Cette proportion équivaut  à 669.400 quintaux. La direction régionale de l’agriculture de l’Oriental indique à ce propos que les frais de transport de la quantité d’orge achetée par les éleveurs vers des zones lointaines et enclavées ont été à la charge totale du ministère de tutelle.

Le département régional indique par ailleurs que depuis juillet dernier environ 37.270 quintaux d’aliments composés ont été vendus  au profit de 1.252 éleveurs bovins de toute la région de l’Oriental. 17 centres d’accueil de proximité ont été ouverts dans le cadre de cette opération visant le soutien aux agriculteurs pour surmonter les effets du déficit hybride. «L’aliment composé subventionné est mis à la disposition des éleveurs éligibles à un prix fixe subventionné de 220 dirhams le quintal», relève-t-on de la direction régionale de l’agriculture.

En ce qui concerne l’opération de l’abreuvement, le ministère de tutelle a débloqué un budget global de 33,5 millions de dirhams. Cette enveloppe a servi à l’acquisition de 307 citernes dont 185 en polyéthylène et 122 tractés. L’opération a également permis l’aménagement et la construction de 225 points d’eau profitant ainsi à 16.095 bénéficiaires.

Notons qu’un budget moyen de 46 millions de dirhams est réservé annuellement par la direction régionale de l’agriculture de l’Oriental pour la création des points d’eau. Ceci concerne la création de nouveaux forages de transformation, l’équipement et le renouvellement des points d’eau, la création et l’aménagement des citernes enterrées ainsi qu’à la création des retenues d’eau. Rappelons que de 2008 jusqu’à fin 2016, le Maroc a connu la création de 60 points et ce dans le cadre des projets pilier II du Plan Maroc Vert, soit un investissement total de 30 millions de dirhams. 45 autres ont été réalisés dans le cadre des actions transverses du plan agricole régional avec un montant global de 15 millions de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *