Après la faillite du tour-opérateur Lowcost Travel Group: Des touristes étrangers laissés en rade au Maroc

Après la faillite du tour-opérateur Lowcost Travel Group: Des touristes étrangers laissés en rade au Maroc

Les hôteliers et autres prestataires au Maroc n’ont été contactés par les agences qu’au cours de la même journée pour leur expliquer que désormais, et suite à ce dépôt de bilan, toutes les réservations en cours et prochaines sont annulées et qu’aucune condition d’annulation ne serait appliquée.

Au moment où la destination s’apprêtait à profiter de la haute saison et à gagner quelques marges après une année de dégringolade, la nouvelle du dépôt de bilan du tour-opérateur Lowcost Travel Group tombe comme une douche froide sur les professionnels.

Les répercussions de cette faillite sont directes et mettent les établissements hôteliers dans l’embarras. Les conséquences de cette affaire ne touchent certainement pas que la ville d’Agadir mais l’ensemble des destinations commercialisées par ce tour-opérateur au Maroc et dans le monde. L’annonce du dépôt de bilan a été publiée le 15 juillet. Les hôteliers et autres prestataires au Maroc n’ont été contactés par les agences qu’au cours de la même journée pour leur expliquer que désormais, et suite à ce dépôt de bilan, toutes les réservations en cours et prochaines sont annulées et qu’aucune condition d’annulation ne serait appliquée.

Ainsi les clients sur place ou ceux fraîchement arrivés doivent payer le montant total pour leurs séjours directement à l’hôtel. Aucun remboursement n’étant à l’ordre du jour par le Lowcost Holidays. Les hôteliers se sont ainsi retrouvés à expliquer aux clients de ce tour-opérateur une fois arrivés à destination que leurs réservations sont annulées.
Dans l’un des hôtels classés de la ville d’Agadir, ce sont 200 réservations qui ont été annulées. La direction a dû imprimer la nouvelle pour l’utiliser comme preuve afin d’informer et convaincre les touristes fraîchement arrivés de l’annulation de leurs séjours ainsi que de l’obligation de payer sur place. Pour ceux qui y résident déjà, c’est une autre paire de manches.

Sur le site officiel du Lowcost Holidays, le tour-opérateur annonce son dépôt de bilan suite à la chute de la livre sterling, l’environnement financier instable et les perturbations d’avant et après le récent référendum du Royaume-Uni. Il est à noter que le groupe a 27.000 vacanciers dans les stations balnéaires et 110.000 de plus avec les réservations. Le tour-opérateur a été placé en administration pour redresser la situation mais les tentatives ont été vite avortées.

En cessant ses activités, Lowcost Travel Group engendre  une perte de 120 emplois, rien qu’au Royaume-Uni alors que le plus gros de ses effectifs est basé en Pologne. Par ailleurs, selon les informations relayées par les médias du Royaume-Uni et le courriel envoyé aux hôteliers, les vols impliquant des personnes actuellement dans les stations ont été payés alors que ceux qui n’ont pas encore voyagé risquent de se retrouver sans réservations de vols ni d’hôtels. Pour rappel, le siège du groupe se trouve au Royaume-Uni et a des bureaux en Espagne, en Suisse et en Pologne. La clientèle de ce groupe est majoritairement britannique avec 60% du porte-feuille de ce groupe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *