Architecture : Les professionnels plaident pour plus de valorisation

Architecture : Les professionnels plaident  pour plus de valorisation

La Journée nationale de la profession célébrée à Fès

Les professionnels ont appelé à l’activation et l’élargissement du principe de l’assistance architecturale pour répondre aux besoins des populations nécessiteuses ou à faible revenu.

L’architecte marocain est célébré en grande pompe à Fès. La ville impériale abrite jusqu’au 19 janvier la 2ème édition du Festival de l’architecture. Cet événement, qui se déroule simultanément à Taza et Meknès, intervient juste après la tenue de la 32ème journée nationale de l’architecte organisée les 13 et 14 janvier derniers. Une occasion pour diagnostiquer de près la conjoncture actuelle de la profession.

«L’architecture au service du citoyen» est la thématique choisie pour cette célébration démontrant ainsi le rôle des architectes dans le bien-être des citoyens. Ce positionnement devrait s’affirmer davantage. C’est d’ailleurs ce qu’a souligné Azzedine Nakmouch en marge de cette manifestation. 

Le président de l’Ordre national des architectes a plaidé pour la valorisation de l’intervention de l’architecte dans le patrimoine. «Il s’agit d’une spécialité pointue qui nécessite une attention particulière et permanente pour sauver notre héritage», a-t-il souligné dans ce sens. Le porte-parole de la communauté d’architectes a également appelé à l’activation et l’élargissement du principe de l’assistance architecturale pour répondre aux besoins des populations nécessiteuses ou à faible revenu.

Il a par ailleurs souligné la nécessité de mettre en place un partenariat avec l’administration.

La finalité étant que chaque commune ou administration bénéficie des services d’un architecte. Le président de l’Ordre national des architectes a plaidé, en outre, pour le lancement des groupes de réflexion sur les problématiques de développement, l’organisation de cycles de formation sur la réglementation thermique et la vulgarisation des principes du développement durable.

Ces doléances ont été accueillies favorablement par les membres du gouvernement qui étaient présents lors de l’ouverture de la journée nationale de l’architecte. Le chef de gouvernement Saad Eddine El Othmani a exprimé l’engagement du gouvernement à accompagner les architectes pour trouver des solutions aux difficultés du secteur.

La compétitivité du secteur a également été à l’ordre des célébrations. La secrétaire d’Etat chargée de l’habitat a, à cet effet, défendu l’échange des points de vue et des expertises scientifiques et techniques sur la production urbanistique au Royaume. «Le but étant d’améliorer la qualité selon une stratégie bien définie répondant aux besoins actuels dans les milieux urbain et rural, tout en accordant plus d’importance à la valorisation du patrimoine architectural du pays», peut-on relever de Fatna Lkhiel.

Rappelons que plusieurs conventions ont été signées en marge de la journée de l’architecte favorisant le professionnalisme et la recherche de la qualité en symbiose avec l’ensemble des intervenants du secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *