Argan : Une huile aux vertus multiples

Argan : Une huile aux vertus multiples

Une nouvelle gamme de produits de soins vient de faire son apparition au Maroc. La gamme, nommée AR 457 est spécialement élaborée pour traiter la beauté du visage dans son ensemble. Cette gamme se distingue des autres lignes de soins par le fait qu’elle est fabriquée à partir de l’huile d’argan.
Depuis plus de mille ans, l’huile d’argan a été consommée au Maroc comme une huile de table. Cette huile est aussi réputée pour ses vertus thérapeutiques. Elle a été utilisée en médecine traditionnelle pour les soins corporels et pour le traitement de l’acné juvénile, de la varicelle et des rhumatismes. Par ses propriétés hypocholestérolémiantes, elle serait indiquée pour la prévention de l’athérosclérose. Produit de soins complet, l’huile d’argan aurait des propriétés nutritives, protectrices et adoucissantes, régénératrices de la peau et des cheveux ternes et cassants. L’huile d’Argan est utilisée aussi bien pour les soins des cheveux et du cuir chevelu que pour la peau sèche et ridée. On la conseille pour les irritations, les eczémas, les gerçures et les brûlures. Elle apaiserait les rhumatismes et les douleurs articulaires, elle stimulerait et développerait les capacités cérébrales. Elle préviendrait les risques de fausse-couche et stimulerait la production de sperme (azoospermie). Au sud du Maroc, l’huile d’argan a été longtemps utilisée par les femmes comme protection contre les morsures du vent, du soleil et du sable.
De sa part, la science a mis en évidence que l’huile d’argan a une forte concentration en acides gras essentiels à fonction vitaminique F, particulièrement en l’un d’entre eux : l’acide linoléique (AL).
Ces acides, selon un article du professeur Zoubida Charrouf de l’Université Mahammed V de Rabat, ne peuvent être synthétiser par notre organisme. Il faut donc un apport extérieur car leur absence engendre des carences qui se répercuteront sur toutes les fonctions organiques, ajoute l’article. L’apport en acides gras essentiels rééquilibre la membrane cellulaire et garantit à l’épiderme souplesse et élasticité, pour un organisme et une peau en bonne santé, affirme Pr. Charrouf. L’huile d’argan est donc un concentré natif sans comparaison. Extrêmement riche en acides gras insaturés, dotée d’une teneur élevée en acide linoléique. C’est un puissant correcteur des carences en acides gras essentiels, si précieux pour retarder le vieillissement de la peau.De plus, cette huile contient une proportion de Tocophérols trois fois supérieure à toute autre huile. Cette propriété est à l’origine de ses pouvoirs antioxydants qui sont déterminants dans la prévention des rides et des ridules. Elle stimule activement l’oxygénation intracellulaire. Grâce à cette stimulation, elle favorise la restauration de la couche hydrolipique et des cutanées, dont elle accroît la teneur en nutriments (élasticité, douceur, éclat de la peau).
Pr. Charrouf indique qu’une étude récente (El Khallouki et al 2003) a révélé que l’insaponifiable de l’huile d’argan a un pouvoir antioxydant supérieur à celui de la vitamine E. Ceci est dû probablement à sa forte concentration en gamma tocophérol, dont l’activité antioxydante est plus élevée que celle de l’alpha tocophérol (vitamine E). Riche en gamma tocophérol, l’huile d’argan est un nutraceutique de grande valeur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *