Arrivées touristiques : Le marché allemand en hausse de 18% à fin juin

L’Allemagne trône sur les autres marchés émetteurs partenaires du tourisme marocain. Des 4,2 millions de touristes ayant franchi les frontières marocaines à fin juin 2011, le marché germanique a affiché une hausse de 18% . Le marché belge, quant à lui, a évolué de 17%. Alors que le Royaume-Uni, l’Italie et la France, leurs marchés respectifs ont connu une croissance de 12, 5 et 4%. Ces tendances positives ont contribué à l’accroissement du volume des arrivées des touristes aux postes frontières marocaines.
Se référant à la dernière publication de l’observatoire du tourisme, les arrivées ont connu une évolution de 6,3% au premier semestre de l’année 2011, dont une hausse de 9,8% pour les MRE. En outre, le nombre des arrivées aux postes frontières aériens a enregistré une évolution significative. Le taux a grimpé de 8,9%. À cet effet, les aéroports Marrakech Mènera, Agadir Massira, Tanger Ibn Battouta et Fès Saiss ont enregistré des hausses respectives de 9,4, 5,1, 19,3 et 24,9%. Suivant la même tendance, la voie maritime a enregistré une hausse de 1,2% alors que les postes frontières terrestres ont affiché une légère baisse de -0,7%, indique l’observatoire dans son rapport. Par ailleurs, l’activité touristique des non-résidents au Maroc a généré, au titre du premier semestre 2011, 24,7 milliards de dirhams, soit une hausse de 9,1% par rapport à la même période de l’année dernière. En revanche, les professionnels de l’hébergement touristique déplorent le repli des nuitées dans les établissements classés. Au premier semestre 2011, les nuitées totales enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont fléchi de 2% par rapport à la même période 2010. De ce taux, les professionnels relèvent une hausse de 13,2% pour les résidents et un retrait de 6,1% pour les non-résidents. Cette tendance baissière s’est répercutée sur l’ensemble des destinations à l’exception de la ville d’Agadir qui a enregistré une progression de 4% en termes de nuitées. Cependant, les nuitées à Marrakech, Casablanca, Fès et Ouarzazate ont réalisé respectivement des baisses de 5, 3, 15 et 9%. Les nuitées à Tanger et Rabat ont reculé pour leur part de 2% à fin juin 2011. Par marché émetteur, la baisse des nuitées du tourisme récepteur est principalement attribuée aux marchés français (10%) et espagnol (30%), indique l’observatoire du tourisme . Toutefois, les marchés britannique, allemand, belge et arabe ont enregistré des hausses notables de 7, 10, 15 et 7% . En ce qui concerne le marché des résidents, ce dernier a enregistré, à fin juin 2011, une croissance de 13,2% par rapport à la même période de l’année précédente. Dans le même contexte, le taux d’occupation moyen des chambres à baissé de deux points pour s’établir à 41%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *