Artisanat : Les exportations en forte progression

Artisanat : Les exportations en forte progression

Les exportations des produits d’artisanat ont connu une forte impulsion, enregistrant un taux d’accroissement de 30,6% par rapport à la même période en 2016, selon le ministère de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire.

Cette évolution a touché la majorité des produits destinés à l’export, particulièrement les articles chaussants, qui ont vu leur volume d’exportation tripler par rapport à janvier 2016, regagnant ainsi le rang des produits les plus exportés, suivis des vêtements, qui ont progressé deux fois plus, de la maroquinerie (+68%) et la dinanderie (+66%), précise le ministère dans un communiqué.

Les bonnes performances se poursuivent pour la poterie/pierre et le tapis, qui ont affiché des taux de croissance respectifs de 52% et 33%, ajoute la même source.

En termes de parts dans le chiffre d’affaires à l’export, le tapis (20%), la poterie/pierre (19,3%) et les vêtements (16,6%) réalisent ensemble l’essentiel de ce chiffre d’affaires, relève le communiqué.

Par ailleurs, les exportations des produits artisanaux marocains vers les pays arabe ont enregistré une progression exponentielle au cours du mois de janvier 2017, se multipliant de 2,6 fois par rapport à la même période durant l’année écoulée, fait savoir le ministère, soulignant la démarcation du Japon qui a affiché une hausse de 80%.

Concernant les pays de l’Europe, leur volume d’exportation de produits artisanaux a évolué positivement, notamment la Belgique (+65%), l’Espagne (26%) et l’Angleterre (7,2%).

Selon le communiqué, les États-Unis d’Amérique dénotent également d’une bonne performance avec un taux d’accroissement de 58,5% et une part de 28% dans le chiffre d’affaires à l’export. S’agissant des exportations vers les pays africains, elles ont augmenté de 7,3%, note le ministère.

Au niveau national, les exportations des produits d’artisanat qui passent par les villes d’Oujda et de Nador ont marqué une forte progression au cours de janvier 2017, avec un chiffre d’affaires 3 fois plus grand que celui enregistré un an auparavant, suivi de Casablanca (+48%), Fès (+16%) et Rabat (+6,3%).

En termes de parts dans le chiffre d’affaires à l’export, Casablanca et Marrakech y participent à hauteur de 72%, ce qui les qualifie de principaux pôles exportateurs des produits artisanaux marocains, avec toujours le positionnement de Casablanca au devenant de la ville ocre.

L’année 2016 a connu une évolution record de 16% en termes d’exportations d’artisanat, laquelle évolution non réalisée depuis plus de 15 ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *